Education: Najat Vallaud-Belkacem défend sa réforme des collèges et fustige les "pseudo-intellectuels"

Auteur(s)
JmC
Publié le 10 mai 2015 - 12:44
Image
Najat Vallaud-Belkacem  lors de son discours sur la laïcité et la citoyenneté à l'école le 22 janvier 2015.
Crédits
©Philippe Wojazer/Reuters
Najat Vallaud-Belkacem défend sa réforme des collèges.
©Philippe Wojazer/Reuters
Latin et grec, allemand, histoire, interdisciplinarité: sur tous ces points polémiques de sa réforme des collèges, Najat Vallaud-Belkacem se défend et répond aux critiques, dans une interview au "Journal du Dimanche".

Interdisciplinarité, suppression des options latin et grec, disparition des classes bilangues: face aux critiques de sa réforme des collèges, Najat Vallaud-Belkacem contre-attaque et affirme, dans une interview au Journal du Dimanche, que "cette réforme doit s'appliquer à la rentrée 2016".

La ministre de l'Education nationale dit avoir "entendu les inquiétudes" et promet "d'écouter, de rassurer, d'expliquer". Mais, face aux oppositions venues de gauche comme de droite, elle dénonce les "pseudo-intellectuels qui relayaient des contre-vérités avec une légèreté ahurissante, cautionnant de leur statut d'intellectuels des mensonges éhontés qui brouillent la compréhension".

Elle cite un exemple: "Quand Pascal Bruckner explique, par exemple, dans une interview, qu'on va supprimer le latin, le grec et l'allemand pour les remplacer par des cours d'improvisation, comment ne pas tomber de sa chaise?"

Et la ministre ajoute qu'elle a "trop de respect pour les intellectuels pour admettre que certains d'entre eux puissent ainsi, au mépris de toute rigueur, commenter des textes et des projets sur la base de +on dit+ et sans avoir pris la peine d'y jeter un regard".

La réforme prévoit de supprimer les "options facultatives" des langues anciennes mais elles pourront être enseignées, dans le cadre de "l'interdisciplinarité" qui prévoit de mêler les discipline entre elles, dans le cadre d'une matière intitulée "Langues et cultures d'antiquité", en parallèle avec d'autres cours (français, par exemple). Ainsi, "il y aura plus d'élèves qui apprendront le latin qu'aujourd'hui", assure Najat Vallaud-Belkacem.

La suppression des classes bilangues (qui permettent d'apprendre deux langues étrangères dès la 6e mais ne concernent que 15% des élèves) permettra "à tout le monde de pratiquer une deuxième langue vivante à partir de la 5e, un an plus tôt qu'aujourd'hui", ajoute la ministre.

Elle se défend notamment de vouloir réduire l'enseignement de l'allemand: "non, car nous allons promouvoir l'allemand. Je rappelle qu'à la rentrée prochaine, nous ouvrons 515 postes dans cette discipline". Et pour cette langue vivante, "je fixerai des objectifs très ambitieux aux recteurs", annonce-t-elle: faire passer les locuteurs de 178.000 à 200.000 pour la langue vivante-1 et de 487.000 à 515.000 pour la langue vivante-2.

Quant à la réforme de l'enseignement de l'histoire, lui aussi sujet très polémique dans la classe politique à gauche comme à droite, la ministre se veut rassurante. Elle confirme qu'"il faut revenir à la chronologie, pour permettre aux élèves d'acquérir des repères temporels solides" et que "l'enseignement laïc du fait religieux doit aussi être renforcé: les débuts du judaïsme, du christioanisme sous l'Empire romain, la place de l'Eglise au Moyen Age, la naissance de l'islam…".

Sur ces programmes d'histoire, la ministre compte "réunir prochainement, avec le Conseil supérieur des programmes, des historiens de renom comme Pierre Nora, Jean-Pierre Azéma et bien d'autres, pour que le travail en cours bénéficie de leur regard et de leur expertise".

 

À LIRE AUSSI

Image
Najat Vallaud-Belkacem  lors de son discours sur la laïcité et la citoyenneté à l'école le 22 janvier 2015.
Ecole: Najat Vallaud-Belkacem entend "renforcer les valeurs de la République"
La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a présenté ce jeudi 22 janvier une série de mesures pour marquer l'"engagement à former les futurs citoye...
22 janvier 2015 - 16:43
Politique
Image
Portrait de Najat Vallaud-Belkacem.
Najat Vallaud-Belkacem: "le futur collège ne sera plus uniforme"
Najat Vallaud-Belkacem était ce matin l'invitée d'Europe-1. La ministre de l'Education présente ce mercredi son plan de réforme du collège. Il prévoit notamment d'inst...
11 mars 2015 - 09:56
Politique
Image
Najat Vallaud Belkacem invitée de RTL le 20.11.2014.
Najat-Vallaud Belkacem: "mon choix c'est celui de la démocratisation de l'apprentissage au collège"
Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée de RTL ce jeudi matin. La ministre de l'Education nationale est revenue en détail sur sa réforme des collèges et a apporté des p...
30 avril 2015 - 10:23
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.