Jean-Marie Le Pen: "je vais me défendre et probablement attaquer"

Auteur(s)
VL
Publié le 10 avril 2015 - 09:45
Image
Jean-Marie Le Pen.
Crédits
©Staffprési_esj/Flickr
"Mme Le Pen est en train de dynamiter son mouvement", a déclaré ce vendredi Jean-Marie Le Pen.
©Staffprési_esj/Flickr
Au lendemain de l'intervention de Marine Le Pen sur TF1, Jean-Marie Le Pen s'est exprimé ce vendredi sur RTL. Il a attribué sa tentative d'éviction du Front national à une volonté de faire rentrer le parti "dans le système" et dénoncé l'influence des nouveaux venus au FN.

Marine Le Pen a annoncé l'ouverture d'une procédure disciplinaire le concernant devant le bureau exécutif du parti.

"Je crois qu'elle se trompe tout à fait, ce n'est pas le bureau exécutif mais le bureau politique qui a cette fonction".

"Je vais me défendre et probablement attaquer".

"Pour l'instant cette suggestion (de la procédure disciplinaire NDLR) a été faite dans une interview de madame Le Pen qui me laisse pantois car je ne comprends pas le sens de son action. Mme Le Pen est en train de dynamiter son mouvement".

"Elle avait l'opportunité d'avoir des résultats conquérants et elle crée une difficulté majeure avec le président d'honneur de son parti, qui est en plus son père, sur des prétextes légers qui ne le justifient pas".

 

Les raisons de cette rupture

"Je me demande si ce n'est pas une manœuvre délibérée pour se constituer une indulgence de la part du système. (…) Quand elle sera autre chose elle ne sera plus rien".

"Je ne comprends pas cette opération, j'y assiste médusé. Qu'est-ce qu'elle veut? Qu'est-ce qu'ils veulent, plutôt. Car il y a derrière M. Philippot qui disaient que la rupture est +totale et définitive+ alors que Mme Le Pen disait qu'i ne s'agissait que des élections régionales".

"M. Philippot qui est une pièce rapportée récente au Front national dit cela de celui qui a fondé le parti et l'a dirigé pendant 40 ans et qui est encore député européen pour 4 ans. Il joue un jeu personnel qui vient de M. Chevènement".

"Beaucoup de collaborateurs de Mme Le Pen viennent de l''extérieur du FN. (…) C'est une très grande faiblesse (de sa part)"

"Elle parle de suicide en ce qui me concerne. C'est elle qui se tire une balle dans le pied en prétendant se détacher de (Jean-Marie) Le Pen. Mais Le Pen est une roue ou le moteur de la voiture. Si on s'en sépare délibérément, c'est du sabotage".

"Hier, (jeudi 9 sur TF1) le journaliste a demandé quels termes (posaient problèmes dans l'interview accordée à "Rivarol", NDLR), elle a été incapable d'en citer un seul".

 

Sa candidature dans le PACA pour les régionales de décembre prochain

"J'ai cru comprendre que le bureau politique en aurait la décision, je défendrai ma candidature sans trop d'illusion car je sais que c'est Marine Le Pen qui a composé le bureau.

 

Une candidature dissidente face à un candidat FN

"C'est sur le champ des réflexions, je ferai ce qui sera utile à mon pays".

 

À LIRE AUSSI

Image
Marine Le Pen.
Marine Le Pen engage une procédure disciplinaire contre son père et l'appelle à se retirer
Marine Le Pen était l'invitée du journal de 20h de TF1, ce jeudi soir, pour évoquer l'avenir politique de son père suite à ses déclarations polémiques sur les chambres...
09 avril 2015 - 22:48
Politique
Image
Jean-Marie Le Pen.
Jean-Marie Le Pen dérape à nouveau et s'en prend à sa fille dans "Rivarol"
Loin de l'image lisse que tente de donner Marine Le Pen au Front national, son père s'est livré à une série de déclarations sulfureuses dans l'hebdomadaire d'extrême-d...
08 avril 2015 - 10:40
Politique
Image
Marine et Jean-Marie Le Pen.
Crise au FN: Jean-Marie Le Pen sur la sellette
Après ses derniers dérapages, Jean-Marie Le Pen subit les foudres de nombreux membres du Front national, y compris de sa fille. Au point que le fondateur du mouvement ...
09 avril 2015 - 12:14
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don