Raquel Garrido annonce le succès de la manifestation de la France insoumise à Bastille... 2 jours avant qu'elle n'ait eu lieu (vidéo)

Raquel Garrido annonce le succès de la manifestation de la France insoumise à Bastille... 2 jours avant qu'elle n'ait eu lieu (vidéo)

Publié le :

Mercredi 27 Septembre 2017 - 16:54

Mise à jour :

Mercredi 27 Septembre 2017 - 17:17
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans l'émission "Les Terriens du dimanche", Raquel Garrido a salué le succès de la manifestation de la France insoumise. Problème, l'émission a été enregistrée deux jours avant le rassemblement. L'avocate a donc entamé un bras de fer avec "Libération" qui a révélé l'information.

"C'est pour ça qu'on était dans la rue hier, et que ça a si bien marché", cette petite phrase de Raquel Garrido (porte-parole de la France insoumise) lors de l'émission Les Terriens du Dimanche, diffusé sur C8, a mis le feu aux poudres. En effet, celle qui est aussi chroniqueuse pour la chaîne détenue par Vincent Bolloré a expliqué dimanche 25 pourquoi elle était opposé aux ordonnances de la loi Travail.

"Aujourd'hui, les petits retraités se retrouvent avec une baisse de leur retraite, comme s'ils gagnaient trop. Alors que Macron a fait une ristourne fiscale pour les plus riches de ce pays de trois milliards", a-t-elle notamment souligné afin d'expliquer pourquoi le parti de Jean-Luc Mélenchon avait organisé samedi 24 une manifestation à Bastille, avec succès donc selon Raquel Garrido.

Simplement voilà, selon le journal Libération, l'émission avait été enregistrée le jeudi 21, soit deux jours avant la manifestation... Une information confirmée au site par la boîte de production de l'émission.

Face au tollé suscité sur Twitter, l’ancienne porte-parole de campagne de Jean-Luc Mélenchon a répliqué en se moquant de Libé et d’Arrêt sur Images qui ont également relayé l’information. "Dimanche 24 septembre une émission a diffusé une info véridique: la Marche du 23 septembre a été réussie. Libé et ASI sont scandalisés!", a-t-elle ainsi raillé. Et d'ajouter: "Scandale du siècle! J'attends le projet de loi du (gouvernement) pour interdire les pré-enregistrements (dans) les conditions du direct! #guignols".

Réponse cinglante du compte Twitter LibéDésintox: "Dix lignes pour répondre à une question d'un internaute et dire que, oui, vous avez fait du madame Irma dans un faux direct. Pas vraiment le scandale du siècle, non... Mais votre défense outrée ajoute au ridicule".

L'avocate demandera même au journal de retirer l'article qu'elle juge insultante: "Parce que me traiter de menteuse, c'est de la pure diffamation. Vous n'avez qu'un but, me disqualifier (et la manif). Vous faites de l'intox". De guerre las, Libé a arrêté de répondre à la chroniqueuse.

Dialogue de sourd clôturé par cette dernière. "E. de Girardin, journaliste et homme politique, a dit: +Gouverner c'est prévoir+", a-t-elle tweeté. Et de conclure: "Bonne nuit les rageux. Et rdv à la prochaine manif".

"Me traiter de menteuse, c'est de la pure diffamation" affirme Raquel Garrido.

Commentaires

-