Ravier (RN) visé par une plainte pour "injure publique sexiste" contre une élue EELV (vidéo)

Ravier (RN) visé par une plainte pour "injure publique sexiste" contre une élue EELV (vidéo)

Publié le 07/02/2019 à 09:59 - Mise à jour à 10:11
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Lydia Frentzel, élue EELV de la ville de Marseille, a décidé, mardi 5, de porter plainte pour "injure publique sexiste" contre le sénateur RN Stéphane Ravier. Elle estime que ce dernier l'a traité de "prostituée" lors d'une séance du conseil municipal particulièrement houleux.

Le dérapage sexiste de l'élu d'extrême droite a provoqué un incident de séance en plein conseil municipal de la ville Marseille lundi. Alors que l'élue EELV de Lydia Frentzel intervenait à la tribune, elle a été chahutée par des élus du Rassemblement national dont notamment le sénateur Stéphane Ravier. Ce dernier lui a proposé de la rencontrer "au même hôtel, le même jour, à la même heure" alors que l'élue lui disait: "On se verra dans les 13e-14e (l'ex-mairie de secteur de Stéphane Ravier, NDLR) et je viendrai aider les équipes", faisant référence à la prochaine campagne électorale des municipales.

Les propos du sénateur ont choqué la quasi-totalité de l'assistance, à l'exception des élus RN. Dans une vidéo publiée par la radio locale, on entend Patrick Menucci, conseiller municipal de Marseille (PS), réagir vivement:  "Ce type (Stéphane Ravier) vient de dire à une conseillère municipale que c'est une prostituée. (...) C'est invraisemblable".

La remarque sexiste de Stéphane Ravier n'a d'abord pas provoqué de rédaction du président de séance, le maire en exercice Jean-Claude Gaudin, qui a même cru bon de rajouter: "En tout cas, ce n'est pas dans mon bureau, hein".

Lire aussi - Marseille - Mennucci (PS) à Ravier (RN): "On se calme Adolf"

Plusieurs élus, notamment Benoît Payan (PS) et Yves Moraine (LR) ont demandé lors de la séance au maire de prononcer un rappel à l'ordre du sénateur RN. À la fin de la séance, Jean-Claude Gaudin a consenti à demander à Stéphane Ravier de retirer "ses propos qui peuvent être considérés comme insultants", en l'absence de ce dernier.

"Stéphane Ravier a sous-entendu que j'étais une prostituée et que j'avais des relations habituelles avec lui. J'ai décidé de porter plainte car on a touché le fond, ça fait quatre ans que je subis les attaques du Front national, je me devais de le faire pour toutes les femmes", a fait savoir mardi 5 Lydia Frentzel qui a annoncé avoir porté plainte contre l'élu d'extrême droite.

Contacté par La Provence, Stéphane Ravier ne regrette pas sa "blague" et crie même au "coup politique" des élus de gauche. 

Voir:

Aquarius: Ravier (RN) estime que le migrants devraient prendre "les armes" plutôt "qu'un bateau"

Ravier (FN): "on se soucie plus du sort de l'étranger que de nos compatriotes"

Marseille: un élu frontiste porte plainte contre le sénateur FN Stéphane Ravier

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Lydia Frentzel, élue EELV de la ville de Marseille, a décidé, mardi 5, de porter plainte pour "injure publique sexiste" contre le sénateur RN Stéphane Ravier.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-