Terrorisme: Christiane Taubira demande "pardon" aux familles des victimes

Terrorisme: Christiane Taubira demande "pardon" aux familles des victimes

Publié le 20/09/2015 à 12:35 - Mise à jour à 12:39
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): PP

-A +A

Lors d'un hommage aux victimes du terrorisme, samedi 19, Christiane Taubira a demandé "pardon" aux familles des victimes. "Nous avons empêché des attentats, mais nous ne les avons pas tous empêchés", a-t-elle ainsi regretté.

La ministre a présenté des excuses au nom de l'Etat. "Pardon pour ce que nous n'avons pas su empêcher", a ainsi adressé aux familles des victimes du terrorisme lors d'un hommage rendu aux Français qui ont trouvé la mort lors d'attentats, samedi 19 dans le jardin des Invalides à Paris.

"Nous avons démantelé des filières, nous avons empêché des attentats, mais nous ne les avons pas tous empêchés", a ainsi regretté la ministre de la Justice. Evoquant notamment la création du centre d'assistance et de prévention de la radicalisation ("qui a permis d'empêcher des départs", a-t-elle souligné) et les autres mesures prises par le gouvernement contre le terrorisme, Christiane Taubira a également dit avoir "entendu des insatisfactions" en matière de suivi des familles. Elle a ainsi annoncé la création de "référents" dédiés à cette mission et qui seraient déployés dès le début d'une enquête ainsi qu'après la période de crise.

Cette cérémonie est organisée chaque 19 septembre, date anniversaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA en 1989, par la Fédération nationale des victimes d'accidents collectifs (Fenvac) et l'Association française des victimes du terrorisme (AFVT). Y étaient notamment présents cette année des proches des victimes de Charlie Hebdo et de l'Hyper cacher de la porte de Vincennes.

Lors de cet hommage, plusieurs membres des familles ont pris la parole. Certains, comme la mère de Xavier Cateni, ancien officier tué lors de l'attaque d'un hôtel en janvier dernier à Tripoli, ont dénoncé des "différences de traitement", rapporte Le Figaro. D'autres ont également déploré un manque d'informationS sur le suivi des procédures judiciaires et des enquêtes.

 

 

Auteur(s): PP


PARTAGER CET ARTICLE :


Christiane Taubira a rendu hommage aux victimes françaises du terrorisme, samedi 19 (photo d'illustration).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-