La Corée du Nord lance avec succès deux missiles en direction de la mer du Japon

La Corée du Nord lance avec succès deux missiles en direction de la mer du Japon

Publié le :

Mercredi 22 Juin 2016 - 12:08

Mise à jour :

Mercredi 22 Juin 2016 - 12:16
©KNS/KCNA/AFP
PARTAGER :
-A +A

Pyongyang continue d'améliorer son arsenal militaire et à menacer de fait ses voisins asiatiques. Une partie de la communauté internationale s'inquiète de cette escalade.

La communauté internationale s’y attendait après avoir noté des mouvements de matériels militaires en Corée du Nord. C’est finalement arrivé dans la nuit du mardi 21 à ce mercredi 22: le régime de Pyongyang a en effet tiré coup sur coup deux missiles, probablement des "Musudan" depuis sa base de Wonsan dans l’est du pays.

Le premier engin a été tiré mercredi 22 peu avant 6h (21h GMT mardi 21) et a vraisemblablement volé sur 150 kilomètres au dessus de la mer Orientale (appelée aussi mer du Japon). Le second missile est parti deux heures plus tard de la même base et a, lui, volé sur 400 kilomètres selon les informations délivrées par le ministère sud-coréen de la Défense. Qui devrait bientôt en savoir plus comme il l’a confirmé dans un communiqué: "la Corée du Sud et les Etats-Unis mènent des analyses supplémentaires".

Ce n’est pas la première fois depuis cette année que la Corée du Nord tente de tels tirs, mais ce lancement marque une progression évidente de la technologie nord-coréenne dans le domaine ballistique. Plus tôt en 2016, Pyongyang avait procédé à quatre tirs de Musudan, mais tous avaient explosé soit sur le pas de tir, soit très rapidement après leur lancement.

Les distances parcourues par le dernier essai inquiètent donc la communauté internationale: elles indiques que la Corée du Nord peut directement frapper les côtes japonaises ou la Corée du Sud. Mais le Musudan qui a une portée allant de 2.500 à 4.000 kilomètres pourrait aussi en théorie atteindre Guam, une île où les Etats-Unis possèdent des installations militaires.

Face à la menace, la communauté internationale a vivement réagi face à cette nouvelle escalade d’instabilité en Asie de l’Est. "Nous avons l'intention de faire part de nos préoccupations à l'ONU afin de renforcer la détermination internationale pour que la Corée du Nord rende des comptes pour ces actions provocatrices" a déclaré John Kirby, le porte-parole du département d’Etat américain. Shinzô Abe, le premier ministre japonais, l’un des principaux Etats menacés, a jugé cet essai "intolérable" sur la télévision publique NHK. Côté sud-coréen, le gouvernement dénonce "l’hypocrisie et le caractère trompeur" du régime de Pyongyang qui émet des discours prônant l’apaisement tout en procédant à ces tirs de missiles.

 

 

Les missiles Musudan atteindraient jusqu'à 4.000 kilomètres de portée en conditions optimales.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-