Pour le pape François, "le monde entier est en guerre"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pour le pape François, "le monde entier est en guerre"

Publié le 20/11/2015 à 18:00 - Mise à jour à 18:12
©Andreas Solaro/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l'approche des festivités de Noël, le pape François a tenu jeudi, lors d'une messe, un discours très pessimiste. Condamnant en particulier les trafiquants d'armes, il a estimé que le monde était "en guerre" et "ne prend pas le chemin de la paix".

Six jours après les attentats meurtriers à Paris et Saint-Denis, le pape François s'est exprimé jeudi 19 à l'occasion d'une messe matinale, prononçant un sermon à l'approche des fêtes de Noël. Et c'est un souverain pontife très sombre qui est apparu aux yeux des fidèles dans la chapelle de la maison Sainte-Marthe à Rome. "Nous approchons de Noël: il va y avoir des lumières, des fêtes, des arbres illuminés et aussi des crèches... Tout est feint! Le monde continue à faire la guerre, à faire les guerres", a-t-il déclaré avant d'ajouter: "le monde n'a pas pris la voie de la paix".

Dans son homélie, le chef de l'église catholique s'est insurgé notamment contre les trafiquants d'armes, lesquels avaient déjà été sa cible du pape lors d'anciennes intervention. "Partout il y a la guerre, aujourd'hui il y a la haine (...). Et qu'est-ce qui reste? Des ruines, des milliers d'enfants sans éducation, tant d'innocents morts, tant! Et tant d'argent dans les poches des trafiquants d'armes", a-t-il insisté les décrivant comme des"maudits".

Pour lui, cette guerre n'est en aucun cas admissible. "Une guerre peut se justifier, entre guillemets, par tant et tant de raisons. Mais quand le monde entier, comme aujourd'hui, est en guerre -c'est une guerre mondiale, par morceaux, ici, et là, et là, partout- il n'y a pas de justification. Et Dieu pleure", a-t-il ajouté d'un ton ferme.

Au lendemain de ce discours, et dans un contexte de crise, le pape a rencontré ce vendredi le chef de l’Etat ukrainien, Petro Porochenko, et lui a notamment demandé que soit privilégiée "une solution politique au conflit" qui frappe l'Est du pays. Bientôt, le souverain pontife foulera pour la première fois le sol africain, pour une tournée qui constituera son 11e voyage apostolique: du 25 au 30 novembre, il visitera ainsi trois pays, le Kenya, l’Ouganda et la République centrafricaine.

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"Le monde n'a pas pris la voie de la paix", regrette le pape.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-