Primaires américaines: Clinton et Trump l'emportent, Bush se retire

Primaires américaines: Clinton et Trump l'emportent, Bush se retire

Publié le :

Dimanche 21 Février 2016 - 16:53

Mise à jour :

Dimanche 21 Février 2016 - 17:03
©Justin Sullivan/Getty images North america/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Hillary Clinton a remporté de peu, samedi, la primaire démocrate du Nevada face à Bernie Sanders. Donald Trump a largement dominé ses adversaires lors de l'élection républicaine de Caroline du Sud, suite à laquelle Jeb Bush a jeté l'éponge.

Deux Etats américains votaient samedi 20 pour les primaires présidentielles: le Nevada pour les candidats à l'investiture du partie Démocrate, la Caroline du Sud pour les Républicains. Les favoris des deux camps, Hillary Clinton (Démocrates) et surtout Donald Trump (Républicains) en sont sortis gagnants.

Le vote a été sans appelle dans la conservatrice Caroline du Sud (Sud-ouest des Etats-Unis). Donald Trump a largement surclassé ses deux principaux rivaux en obtenant près de 33% des voix contre 22,4% pour Marco Rubio et  22,1 % Ted Cruz. Le milliardaire spécialiste de la polémique conforte donc -notamment grâce aux soutiens des chrétiens évangélistes et des anciens combattants- son avance pour être candidat à la succession de Barack Obama, même si le chemin reste long.

Arrivé quatrième avec seulement 8% des voix, Jeb Bush, fils et frère des présidents Bush, a annoncé, suite à cette nouvelle défaite et les larmes aux yeux, se retirer de la course à la Maison-Blanche.

Du côté des Démocrates, Hillary Clinton se devait de reprendre la main après sa surprenante défaite dans le New Hampshire face au sénateur du Vermont Bernie Sanders. C'est chose faite mais toutefois sans une grande marge puisque les premiers résultats publiés samedi 20 lui conféraient 52,6% des voix contre 47,4% pour Bernie Sanders.

Après trois élections, l'ancienne Première dame a deux réussites à son actif. Mais la popularité de Bernie Sanders, candidat se revendiquant "socialiste" et grand favoris des jeunes, reste forte, alors qu'il avait entamé sa campagne avec 30 points de retard dans les sondages. Hillary Clinton a d'ailleurs gagné avec un discours plus à gauche que d'habitude et grâce au vote des minorités ethniques (Afro-américains, et Latinos) qui lui sont majoritairement acquises.

Les deux candidats pourraient être départagés à l'occasion du "super mardi" 1er mars, date à laquelle une douzaine d'Etats voteront tant chez les Démocrates que chez les Républicains.

 

Hilary Clinton a remporté sa deuxième victoire en trois primaires mais reste menacée par Bernie Sanders.


Commentaires

-