Syrie: l'aviation française bombarde une installation pétrolière de Daech

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Syrie: l'aviation française bombarde une installation pétrolière de Daech

Publié le 09/11/2015 à 17:35 - Mise à jour à 18:19
©Ministère de la Défense.
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les chasseurs français ont bombardé dimanche un centre d'approvisionnement pétrolier près de Deir Ezzor en Syrie, a annoncé ce lundi Jean-Yves Le Drian.

Frapper les hommes, les structures de commandement mais aussi les ressources financières. Voilà la mission que s'est donnée la France lorsqu'elle a décidé d'étendre ses frappes aériennes contre l'Etat islamique (EI) à la Syrie en septembre dernier. Dans cette optique, Jean-Yves Le Drian a annoncé ce lundi que les chasseurs-bombardiers français ont frappé dimanche 8 un centre d'approvisionnement pétrolier du groupe terroriste près de Deir Ezzor (est du pays).

"En Syrie nous sommes intervenus (...) hier soir par une frappe sur un point de délivrance pétrolier aux environs de Deir Ezzor à la frontière entre l'Irak et la Syrie", a déclaré le ministre de la Défense lors d'un point de presse en marge du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. 

Une opération visant à frapper les djihadistes "au portefeuille" car Daech tire une partie importante de ses revenus du commerce du pétrole. Selon Le Nouvel Economiste, ces revenus atteindraient 500 millions de dollars (environ 465 millions d'euros) ce qui en fait sa première ressource, bien loin devant le racket, les rançons ou le trafic d'objets archéologiques et d'oeuvres d'art. En effet, l'EI ne lève pratiquement pas d'impôts "légaux" sur les territoires qu'il contrôle, hormis pour les minorités religieuses (chrétiens assyriens, yézidis ou musulmans chiites), s'assurant ainsi une relative sympathie de la part des populations sunnites qui vivent sous son joug.

Au-delà de l'aspect financier du coup porté à Daech, cette frappe malmène également la logistique de l'EI qui déplace essentiellement ses combattants par véhicule.

François Hollande avait ouvert la voie jeudi 5 à un élargissement des actions contre le groupe djihadiste en déclarant vouloir "frapper les camps d'entraînement et tous les lieux à partir desquels le terrorisme pourrait menacer notre territoire". Il a alors aussi annoncé le déploiement prochain du porte-avions français Charles-de-Gaulle dans la région afin plus que doubler la capacité de frappes de l'armée française en Irak et en Syrie. Les bombardements, y compris ceux de dimanche, ont été réalisés sur la base de renseignements collectés par les Français lors de vols de reconnaissance, a souligné Jean-Yves Le Drian.

Dimanche toujours, l'aviation française a également mené des frappes en Irak, dans la région de Mossoul, la grande ville du nord du pays tombée aux mains de Daech en juin 2014.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les avions français ont frappé Daech en Syrie dimanche 8.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-