2021 : L’année de tous les dangers pour les entreprises françaises

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

2021 : L’année de tous les dangers pour les entreprises françaises

Publié le 22/09/2020 à 08:53
DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

L’année 2021 menace, et les entreprises françaises savent à quel point la situation sera difficile. Toutes se préparent à surmonter ces obstacles.

Loin d’être représentative de la situation des autres entreprises françaises, l’officialisation de la fermeture de l’usine Bridgestone de Béthune en 2021 nourrit la menace d’une accélération des faillites et des plans sociaux l’année prochaine.

Une situation contenue jusque là

Tous les spécialistes économiques estiment que les conséquences de la crise du Coronavirus restent et resteront jusqu’à la fin de l’année contenues. 715.000 emplois ont été détruits sur le premier semestre 2020 en France, mais la situation ne devrait pas trop se détériorer d’ici la fin de l’année (une estimation de 800.000 suppressions d’emplois est admise comme pertinente et proche de la réalité).

Les multiples mesures d’aides mises en place par l’Etat ont permis de repousser le mur de faillites tant redouté. Prêts garantis par l’Etat, aides sectorielles, report de charges, chômage partiel, …. Ces dispositifs sont appelés à disparaitre d’ici la fin de l’année, et un expert de la Banque de France le confirmait aux journalistes du Monde :

L’épreuve de vérité viendra quand tous les moratoires vont venir à expiration

Dans quelques mois, les entreprises se retrouveront seules. Les suppressions d’emplois ne seront pas sans impact sur la consommation intérieure, avec l’impact que cela peut avoir sur le niveau d’activité des entreprises. La demande extérieure, elle, restera contrainte par l’évolution des contraintes sanitaires et la contraction de tous les marchés mondiaux. Les entreprises les plus fragilisées auront du mal à surmonter cette succession d’obstacles, alors que d’autres, jugés plus solides, pourront être confrontés à d’autres problématiques toutes aussi néfastes à leur survie : absentéisme des salariés (Covid, cas contact, garde d’enfant, …), impayés d’autres entreprises plus fragiles, augmentation des charges (remboursement des prêts garantis par l’Etat, paiement des arriérés de charges dues pendant la crise sanitaire, …), …

C’est bien une année de tous les dangers, qui attend les entreprises en 2021, qui, dès aujourd’hui, se préparent à surmonter chacune de ces difficultés.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Bridgestone, une fermeture emblématique qui ravive la peur du mur de faillites tant redouté

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-