Chiffres du chômage: nouvelle hausse de 0,8% en novembre

Chiffres du chômage: nouvelle hausse de 0,8% en novembre

Publié le :

Mercredi 24 Décembre 2014 - 13:57

Mise à jour :

Jeudi 25 Décembre 2014 - 12:52
Pôle emploi a dévoilé ce mercredi les chiffres du chômage pour le mois de novembre. Ils montrent une nouvelle augmentation de 27.400 nouveaux demandeurs d'emplois. Bien que l'ayant prévue, le gouvernement tente de relativiser cette hausse.
©Eric Gaillard/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Ni vacances, ni miracle de Noël pour la courbe du chômage. Pôle emploi a dévoilé ce mercredi le nombre de demandeurs d'emplois pour le mois de novembre 2014. Comme le gouvernement le redoutait, ce chiffre est encore à la hausse. Les chômeurs de catégorie A –ceux n'ayant pas du tout travaillé en novembre– sont 27.400 de plus (+0,8%), ce qui porte leur nombre à 3.488.300 en métropole, un nouveau record. Depuis le début de l'année,on co mpte 181.300 nouveaux chômeurs.

Un (petit) bon point cependant, le nombre de chômeurs de catégorie catégorie B a diminué de 1%, de 0,5% en catégorie C. Un arbrisseau qui ne suffit cependant pas à cacher la forêt.

Manuel Valls avait, mardi, tenté de désamorcer la crise à l'avance. Le Premier ministre avait concédé sur Europe-1 qu'il craignait que les chiffres ne soient "pas bon" et ne pas "s'attendre à une bonne nouvelle". Le gouvernement tente cependant de minimiser cette nouvelle hausse, parfois maladroitement. Le ministère du Travail souligne ainsi "l’effet positif des emplois d’avenir" car le nombre de chômeurs de moins de 25 ans n'a augmenté "que" de 0,5%. Près de 500.000 de ces contrats aidés sont prévus dans le budget de l'année prochaine.

Plutôt que de regarder le mois passé, le gouvernement semble tourné vers 2015 et un retour, timide mais prévu, de la croissance. D'autant plus que plusieurs mesures susceptibles d'inverser la courbe du chômage, telles que le pacte de responsabilité, n'entreront en vigueur qu'au 1er janvier prochain. Bouée de sauvetage d'un gouvernement et d'un président de la République qui a misé son avenir sur cette inversion. Mais pour les moins optimistes, ces mesures, même si elles sont efficaces, ne produiront pas leurs effets tout de suite. Même si elles parvenaient à sauver l'emploi, il sera peut-être trop tard pour sauver François Hollande.

 

Le nombre de chômeurs a encore augmenté en novembre 2014.


Commentaires

-