Incendies en Amazonie: les forêts d'Afrique centrale brûlent aussi

Incendies en Amazonie: les forêts d'Afrique centrale brûlent aussi

Publié le :

Samedi 24 Août 2019 - 11:08

Mise à jour :

Samedi 24 Août 2019 - 11:42
©Capture d'écran Nasa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'Afrique centrale subit actuellement d'importants feux de forêts à l'image de ceux qui ravagent également l'Amazonie. Des milliers d'hectares ont déjà été ravagés par les flammes.

Des centaines de milliers d'hectares de forêts amazoniennes sont déjà partis en fumées depuis plusieurs semaines alors que le "poumon vert de la planète" subit des incendies d'une ampleur titanesques. Les images de ces sinistres ont provoqué une prise de conscience mondiale et nombreux ont été les chefs d'Etat à reprendre la phrase de Jacques Chirac: "Notre maison brûle"

Néanmoins, si les yeux du monde se tournent à raison vers l'Amérique du Sud, d'autres forêts brûlent aussi à travers le monde et particulièrement en Afrique centrale. Après les gigantesques incendies de Sibérie début août (12 millions d'hectares ravagés depuis janvier), c'est désormais la forêt équatoriale africaine qui est la proie des flammes. Comme le note La Voix du Nord, "en Angola, au Congo, en République Démocratique Du Congo, en Tanzanie ou encore en Zambie, des milliers d’incendies consument des quantités phénoménales de végétation".

Lire aussi - Incendies en Amazonie: les flammes dévorent le "poumon vert" de la Planète

Depuis le début de l’année, c’est la République Démocratique du Congo (RDC) qui a comptabilisé le plus de départs de feu, loin devant le Brésil. Depuis le 1er janvier 2019, selon les chiffres du Global Forest Watch Fires, le pays a ainsi recensé 1.908.154 alertes.

Comme le note le quotidien nordiste qui s'appuie sur une note de la Nasa sur ces gigantesque sinistres, "les incendies en Afrique subsaharienne représentent environ 70 % de la superficie brûlée dans le monde". L'agence spatiale américaine estime que ces très nombreux départs de feux sont liés à l'agriculture sur brûlis, qui permet de défricher rapidement de vastes zones de forêts ou de savane pour en faire de terres arables ou pour regénérer des pâturages. Peu coûteuse, cette technique est génératrice d'importants nuages de fumées et se révèle parfois incontrôlables.

En Amazonie, de nombreux départs de feux de ces dernières semaines sont dus aux mêmes raisons.

Voir:

Incendies en Amazonie: le nombre d'hectares brûlés explose

Quand la déforestation transforme l'Amazonie en baril de poudre

Amazonie: les terribles images des incendies au cœur du poumon de la Terre (vidéos)

L'Afrique centrale subit actuellement d'importants feux de forêts comme le montre cette carte.


Commentaires

-