A 22 ans, elle torture et affame son compagnon pendant des années

Royaume-Uni

A 22 ans, elle torture et affame son compagnon pendant des années

Publié le :

Mardi 17 Avril 2018 - 12:47

Mise à jour :

Mardi 17 Avril 2018 - 13:00
Une jeune femme de 22 ans a été condamnée à sept et demi de prison pour "comportement de contrôle et de coercition dans une relation intime, blessant intentionnellement et causant des lésions corporelles graves" à l'égard de son petit ami.
©Activedia/Pixabay
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La violence physique et psychologique exercée par la jeune femme sur sa victime fait froid dans le dos. Jordan Worth, âgée de 22 ans, a été condamnée par un tribunal de Luton (Royaume-Uni) pour des faits de "comportement de contrôle et de coercition dans une relation intime, blessant intentionnellement et causant des lésions corporelles graves", sur son petit ami. Elle a écopé vendredi 13 de sept ans et 6 mois de prison ferme.

La jeune diplômée en art a fait vivre un calvaire à son compagnon, qu'elle avait rencontré en 2012 alors que tous deux étaient encore lycéens. Le journal The Sun précise que les deux jeunes gens se sont installés rapidement à Stewartby, une petite commune dans le Bedfordshire, au nord de Londres. Très rapidement, Jordan Worth a développé une importante emprise psychologique sur son compagnon en choisissant les vêtements qu’il devait porter, en l'isolant de sa famille et de ses amis, ou encore en contrôlant de son compte Facebook.

A voir aussi: Orléans - séquestré et torturé pour de l'argent par six jeunes dont des mineurs

Mais la jeune femme a également fait preuve d'une rare violence avec son compagnon qu'elle battait régulièrement avec des objets contondants. Elle n'hésitait pas non plus à l'affamer, à l'enfermer, à le priver de soins, à l'ébouillanter ou encore à le poignarder. Des sévices qui ont été particulièrement fréquents entre avril 2016 et juin 2017. Les voisins ont d'ailleurs souvent aperçu le jeune homme blessé, boitant ou encore avec un bras en écharpe. Des cris de disputes et de douleurs, ou encore des supplications émanaient souvent du logement où vivait le couple.

Les témoins finissent par alerter les forces de l'ordre qui interviennent pour mettre fin au calvaire du jeune homme. Pris en charge par les secours, il présente des blessures infligées au couteau, aux bras et aux jambes, "soignées" avec du film alimentaire.

Conduit à l'hôpital, il présente des brûlures extrêmement graves sur 5% de son corps. Ces dernières laisseront des cicatrices permanentes. Il souffre également d'hydrocéphalie, causée par une accumulation de liquide dans le crâne, qui peut provoquer des troubles de l'équilibre sévères et même des accès de démence.

Interpellée, Jordan Worth a reconnu les faits qui lui étaient reprochés.

 

Jordan Worth torturait son petit ami depuis des années.

Commentaires

-