Accident de chasse: il vise un sanglier, son ami est touché

Accident de chasse: il vise un sanglier, son ami est touché

Publié le :

Lundi 04 Février 2019 - 18:46

Mise à jour :

Lundi 04 Février 2019 - 18:47
© PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un chasseur a été touché par un tir d'un de ses compagnons dimanche 3 sur l'Ile d'Oléron. Une enquête a été ouverte afin d'établir un éventuel manquement aux règles de sécurité.

Une enquête a été ouverte afin d'établir s'il y a eu manquement aux règles de sécurité après qu'un chasseur a été sérieusement blessé par un tir d'un de ses compagnons lors d'une battue au sanglier, dimanche  sur l'Ile d'Oléron.

Selon les éléments rapportés par Sud Ouest, la victime venait de lever un animal qui a pris la fuite. Un autre chasseur a alors fait feu. La balle a atteint le premier individu, le touchant à la hanche et à la cuisse. Le projectile de calibre 12 a provoqué une fracture du bassin. Les pompiers et le Samu se sont rendus sur place et la victime a été hospitalisée à Rochefort.

Voir: Haute-Loire: un chasseur rate une biche et touche un automobiliste

Une enquête a été ouverte pour établir les circonstances du tir et les éventuelles responsabilités. En principe, lors d'une chasse au gros gibier en battue, un chasseur doit respecter un angle de 30 degrés à sa droite et à sa gauche dans lequel il ne doit pas faire feu. Le non-respect de cette consigne est une des principales cause d'accident de chasse mortel. Le tireur doit également viser vers le bas pour que la balle se fiche dans le sol s'il rate son tir. La visibilité était bonne selon le quotidien régional.

Il peut arriver que les balles ricochent sur un arbre, une pierre, voire le sanglier lui-même, avant de blesser quelqu'un. Mais En 2014, l'Office nationale de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) considérait que seuls 4% des accidents de chasse pouvaient être qualifiés d'"imprévisibles", c'est à dire n'impliquant aucun manquement aux règles de sécurité.

Ce même week-end, un homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains à 12 mois de prison avec sursis et retrait définitif du permis de chasse suite à un accident survenu début 2016. Là encore, le chasseur avait souhaité tiré sur un sanglier mais la balle avait atteint son ami.

Lire aussi:

Corse: un chasseur de 84 ans tué d'un coup de fusil, la piste de l'accident privilégiée

Trois chasseurs blessés dont un gravement en deux jours

Chasse: moins de morts mais plus d'incidents, les raisons d'un paradoxe

Une enquête a été ouverte après un accident de chasse au sanglier qui a fait un blessé.


Commentaires

-