Affaire Maëlys: l'ADN de l'enfant découvert sur le canapé de Nordahl Lelandais

Rebondissement

Affaire Maëlys: l'ADN de l'enfant découvert sur le canapé de Nordahl Lelandais

Publié le :

Mercredi 14 Mars 2018 - 19:31

Mise à jour :

Mercredi 14 Mars 2018 - 20:43
L'ADN de la petite Maëlys a été retrouvé sur le canapé de Nordahl Lelandais, principal suspect dans l'affaire de ce meurtre. Il sera auditionné lundi par les magistrats chargés de l'enquête.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le procureur de Grenoble, interrogé par BFMTV, a contredit ce jeudi 15 les affirmations selon lesquelles l'ADN de Maëlys aurait été retrouvé chez Nordahl Lealandais

L'ADN de la petite Maëlys aurait été découvert sur le canapé du Nordahl Lelandais, le principal suspect dans l'affaire, a-t-on appris ce mercredi 14 au soir.

Selon France 2, cette nouvelle découverte a été faite par les enquêteurs ce mercredi 14 au domicile du trentenaire. L'ancien militaire a avoué le 14 février dernier avoir "accidentellement" tué la fillette en marge d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère, à la fin du mois d'août dernier.

A voir aussi: La mère de Maëlys dénonce une justice "incapable de faire parler" Nordahl Lelandais

Les restes de la petite, retrouvés en février dernier, sont d'ailleurs toujours en cours d'analyse. Selon les premières constatations, une fracture à la mâchoire a été révélée.

Nordahl Lelandais, s'il a reconnu avoir donné la mort à l'enfant, n'a pas expliqué les circonstances du drame.

Les sous-vêtements de la petite fille, une brassière et une culotte retrouvés en boule à côté de ses ossements, sont encore en cours d'analyse.

Nordahl Lelandais est resté muet pendant de long mois face aux enquêteurs avant de finalement parler. Sa voiture minutieusement lavée n'avait permis de découvrir aucun indice jusqu'en février dernier où les enquêteurs ont mis la main sur de microscopiques traces de sang.

Trouvées dans le coffre de la voiture du principal suspect, ces traces appartenaient à l'enfant. Il a par la suite indiqué aux enquêteurs où était dissimulé le corps de la petite Maëlys, dans la commune de Saint-Franc. C'était alors la première fois qu'il coopérait.

Il n'a pas dévoilé les circonstances de la mort de l'enfant mais pourrait le faire très prochainement. Il en aura par exemple l'occasion lundi 19 puisqu'il sera auditionné par les magistrats instructeurs grenoblois chargés de l'enquête.

 

> Sur le même sujet, l'interview exclusif de la soeur du principal suspect: Le jour où Nordahl Lelandais avoue avoir tué Maëlys à sa sœur (2/3)

Une trace ADN de la petite Maëlys a été retrouvée sur le canapé de Nordahl Lelandais, à son domicile.

Commentaires

-