La mère de Maëlys dénonce une justice "incapable de faire parler" Nordahl Lelandais

La mère de Maëlys dénonce une justice "incapable de faire parler" Nordahl Lelandais

Publié le :

Jeudi 18 Janvier 2018 - 09:43

Mise à jour :

Jeudi 18 Janvier 2018 - 10:08
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jennifer Cleyet-Marrel, mère de la petite Maëlys disparue fin août au Pont-de-Beauvoisin (Isère), a partagé un message sur Facebook lundi où la tante de la petite fille dénonce une justice "incapable de faire parler" le principal suspect, Nordahl Lelandais. Un homme qu'elle décrit comme "un psychopathe".

Le cri du cœur d'une maman éplorée. Lundi 15, Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de la petite Maëlys De Araujo a partagé un long message sur son compte Facebook où la tante de la fillette fustige l'attitude de la justice française qu'elle juge incapable de faire parler Nordahl Lelandais, le principal suspect dans l'enquête sur la disparition de la petite fille.

"Combien de temps avant que la justice se bouge le popotin et fasse parler ce psychopathe qui se délecte sûrement de notre souffrance", écrit-elle, sans jamais nommer précisément l'ancien maître-chien. Et d'ajouter: "La seule personne qui peut mettre fin à ce cauchemar n'en fait rien, pire, il est protégé par la justice de notre pays parce qu'il y a les droits de l'homme il parait...".

Séverine Cleyet-Marrel poursuit en questionnant l'ordre d'importance entre les droits de la défense et ceux des victimes: "Mais ne sommes nous pas des hommes nous aussi? N'avons nous pas des droits aussi? Et toi Maëlys, petite fille de 9 ans, n'as tu pas de droits? La France n'a t'elle pas l'obligation de protéger ses petits citoyens, de faire en sorte qu'ils puissent grandir sereinement dans leur pays?".

En plus de ce "coup de gueule", la tante de Maëlys a tenu à rendre un hommage appuyé aux centaines d'anonymes qui ont participé aux recherches pour tenter de retrouver la petite et qui témoignent encore quotidiennement de leur soutien à la famille. "Si tu voyais ma louloute tout ce que font ces inconnus, pour toi, pour nous, tu serais comme une dingue! Des dizaines de nounours en tout genre, des fleurs, des dessins, des petits mots, déposés au quotidien, des milliers d'affiches placardés partout, des autocollants collés sur les voitures, les camions, des centaines de kilomètres parcourus pour te chercher...", explique-t-elle.

"Nous, tes parents, ta sœur, tes proches, tes amis, on se battra pour toi, pour te retrouver, pour la vérité et si il le faut on retournera la terre entière pour que plus jamais on puisse s'en prendre à un enfant, que plus jamais des familles ne vivent l'horreur au quotidien que nous vivons, que plus personne ne subisse cette (in)justice que l'on nous inflige depuis bientôt 5 mois!", promet-elle enfin à de son message.

Lire également - Vidéosurveillance: la mère de Maëlys reconnaît sa fille dans la voiture du suspect

Selon les informations rapportées par Le Parisien mercredi 17, la maman de Maëlys a visionné les images de vidéosurveillance, qui ont capté une voiture correspondant à celle de Nordahl Lelandais dans le centre du Pont-de-Beauvoisin la nuit de la disparition de la petite fille. Elle a reconnu formellement un détail de la robe que portait sa fille le soir de sa disparition, alors que l'avocat du suspect avait avancé en décembre dernier que la silhouette présente sur le siège passager était celle d'une femme adulte. 

La tante de la petite Maëlys estime que la justice protège Nordahl Lelandais et d'interroge sur l'inertie de la procédure.


Commentaires

-