Agression raciste: il lance son chien d'attaque sur une femme noire

Agression raciste: il lance son chien d'attaque sur une femme noire

Publié le :

Vendredi 05 Octobre 2018 - 14:42

Mise à jour :

Vendredi 05 Octobre 2018 - 16:05
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 30 ans a été condamné mercredi à huit mois de prison ferme, sans incarcération, pour avoir arraché lundi le sac à main d’une femme et lui avoir lancé des insultes racistes. Il avait également ordonné à son chien de l'attaquer.

Les témoins de cette violente agression qui sont intervenus ont été blessés. Un homme de 30 ans a été condamné mercredi 3, par le tribunal correctionnel d’Angers, à huit mois de prison ferme pour un vol avec violence à caractère raciste. Le 1er octobre dernier, il avait insulté une femme noire sans raison dans la rue et avait lancé son chien sur elle.

Comme le rapporte Ouest-France, le prévenu promenait son chien sans laisse ni muselière dans la rue alors qu'il se trouvait en état d'ébriété et sous l'emprise de l'alcool. Sa victime était au téléphone avec son beau-frère lorsqu'elle a été apostrophée par l'individu. "Sale Africaine, retourne dans ton pays!", lui avait-t-il lancé avant d'ordonner à son molosse, de race staffordshire bull-terrier, de l'attaquer.

Lire aussi - Violence raciste à Bastia: 3 "joueurs de couleurs" agressés par plus de 50 individus

"Surprise par cette charge soudaine de l’animal, la victime se défend à coups de chaussures et avec son sac à main", précise le quotidien. L'agresseur en a profité pour lui prendre son sac. "Je lui ai pris pour éviter qu’elle mette des coups à mon chien", a-t-il tenté de se justifier à l'audience.

La dame ne devra son salut qu'à l'intervention courageuse de quatre automobilistes qui passaient par là en voiture. Ils ont pris en chasse le trentenaire qui s'était réfugié dans un buisson et ont réussi à reprendre le sac de la pauvre dame. "En voulant le maîtriser, l’un d’eux va se faire mordre par le chien au mollet et au tibia", souligne Ouest-France.

Son casier judicaire fait état de 18  condamnations dont des faits de violences avec arme et vols aggravés. A l'issue de son procès, il a été condamné à huit mois de prison ferme mais sans incarcération.

Voir:

Le coup de gueule d'une présentatrice météo, victime d'insultes racistes (vidéo)

Allemagne : amertume après l'acquitement du seul accusé d'un attentat raciste en 2000

Aisne: un voisin raciste condamné pour menaces et insultes islamophobes

L'individu a ordonné à son chien d'attaquer une femme noire.


Commentaires

-