Aix-les-Bains: atteinte de la grippe, la petite fille meurt aux urgences

Morte à l'hôpital

Aix-les-Bains: atteinte de la grippe, la petite fille meurt aux urgences

Publié le :

Mercredi 31 Janvier 2018 - 16:57

Mise à jour :

Mercredi 31 Janvier 2018 - 17:05
Dans la nuit du 29 au 30 janvier, une mère a amené sa petite fille aux urgences, dans un état critique, a priori à cause du virus de la grippe. L'équipe médicale n'a rien pu faire pour sauver l'enfant.
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La maman a amené son enfant aux urgences de l'hôpital d'Aix-les-Bains (Savoie), mais il était déjà trop tard pour la petite fille de trois ans.

Dans la nuit du 29 au 30, la grippe a tué une enfant, malgré une rapide prise en charge médicale. Il était 3h20 du matin lorsque la fillette a été admise dans l'établissement. Atteinte par une forme sévère du virus, la patiente présentait de sévères atteintes au niveau respiratoire et neurologique.

Malgré les tentatives des urgentistes pourtant habitués à recevoir des cas de grippe graves, l'enfant ne s'est jamais réveillé. Elle est morte une heure après son admission. Des prélèvements biologiques ont bien confirmé la présence du virus, même s'il n'est pas encore certain que ce soit la maladie qui a tué la petite. C'est cependant la thèse la plus probable.

Lire aussi: En un mois, la grippe a fait 3.000 morts

La grippe a tué 3.000 personnes en un mois en France. Malgré ce chiffre en apparence imposant, l'hiver 2017-2018 s'annonce plutôt comme ayant une morbidité plus faible. Le virus de la grippe, ou plutôt ses complications, tuent généralement des personnes au métabolisme fragile comme les personnes âgées. Mais des jeunes enfants, et exceptionnellement des adultes, peuvent développer des formes graves nécessitant une prise en charge rapide. Depuis janvier, l'épidémie de grippe est considérée comme étant en phase descendante.

Lors de l'épidémie de l'hiver précédent, pas moins de 14.400 victimes avaient été recensées.

L'enfant est morte une heure après son admission aux urgences.

Commentaires

-