Alexia Daval: un suspect "proche géographiquement" bientôt "isolé"?

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 29 décembre 2017 - 12:22
Image
Les parents d'Alexia et son époux, Jonathan Daval, lors d'une marche le 5 novembre 2017 en mémoire d
Crédits
© Sebastien Bozon / AFP/Archives
Les analyses de géolocalisation et du corps d'Alexia Daval "devraient permettre d’isoler à mon sens un ou deux auteur(s) potentiel(s)", sleon l'avocat de son mari.
© Sebastien Bozon / AFP/Archives
Les avocats de la famille d'Alexia Daval, joggeuse tuée fin octobre dans la région de Gray-la-Ville (Haute-Saône), continuent de croire en un dénouement proche grâce notamment aux résultats attendus de nouvelles analyses. Selon Me Randall Schwerdorffer, conseil du veuf, le ou les coupables connaissent forcément la région.

Cela fera deux mois samedi 30 que le corps d'Alexia Daval a été retrouvé dans un bois près de Gray-la-Ville. La jeune femme était partie le 28 octobre dernier faire un jogging et n'est jamais revenue.

Les analyses sur le corps en partie calciné ont permis d'établir la cause "probable" de la mort -l'asphyxie- mais pas son origine exacte (étouffement, intoxication, strangulation...). Aucune interpellation n'a encore eu lieu, mais l'étau se resserrerait, selon les avocats des parents d'Alexia Daval et de son mari Jonathan.

"Nous avons la certitude que le coupable est un proche géographique, qu’il s’agit de quelqu’un qui a forcément une proximité avec le lieu d’habitation d’Alexia Daval. Seule une personne qui connait le coin a pu placer son corps à l’endroit où il a été retrouvé. C’est un endroit très dissimulé, que l’on ne peut découvrir par hasard en 30 ou 40 minutes et qui est peu praticable", a déclaré à LCI le conseil de Jonathan Daval, Me Randall Schwerdorffer, rappelant qu'il "y quand même un meurtrier qui est en liberté et peut-être un ou plusieurs complices".

Lire aussi: Meurtre d'Alexia Daval: à Gray-la-Ville, l'ombre d'un prédateur sévissant dans la région

S'étonnant du temps nécessaire aux analyses plus poussées, il rejoint son confrère quant à l'importance des réponses qu'elles pourraient apporter: "Tout ce qui concerne la géolocalisation, l’exploitation de l’ADN et des traces qui ont été faites sur le site de découverte du corps. Cela aboutit forcément à obtenir des indices précis, qui devraient permettre d’isoler à mon sens un ou deux auteur(s) potentiel(s)".

Voir: Alexia Daval: Jonathan, son mari, dément s'être disputé avec elle avant sa disparition

Interroge par BFMTV, Me Jean-Marc Florand, l'avocat des parents, a jugé que ces analyses devraient donner "une idée très précise" de l'identité du ou des suspect(s).

Depuis un mois, aucune nouvelle avancée n'a été communiquée par le parquet. La diffusion rapide de certains éléments et les déclarations des avocats avaient quelque peu irrité le parquet. La procureure de la République de Besançon avait ainsi appelé au respect du "temps judiciaire" qui "n'est pas le temps médiatique", précisant alors (le 9 novembre) que "des événements peuvent survenir dans un mois ou dans un an".

À LIRE AUSSI

Un mois après la mort d'Alexia Daval: "de nombreux indices" et "une solution avant la fin de l'année"
Les avocats des parents et du mari d'Alexia Daval continuent de se montrer confiants en un dénouement proche, un mois après sa disparition. Selon le conseil du veuf, l...
28 novembre 2017 - 12:01
Société
Image
Les parents d'Alexia et son époux, Jonathan Daval, lors d'une marche le 5 novembre 2017 en mémoire d
Meurtre d'Alexia Daval: son mari Jonathan "tout à fait serein face à l'enquête" explique son avocat
Dix jours après la découverte du corps d'Alexia Daval, aucun suspect n'a été arrêté. L’enquête va également s’attarder sur les proches de la jeune femme. Une épreuve q...
09 novembre 2017 - 21:30
Société
Image
Alexia Daval, la Joggeuse disparue en Haute-Saône le 28 octobre 2017.
Meurtre d'Alexia Daval: "on ne peut pas dire si le dénouement est proche" (procureure)
Plus de 10 jours après la découverte du corps d'Alexia Daval en Haute-Saône, la procureure en charge de l'affaire a mis en garde jeudi contre les conséquences d'un emb...
10 novembre 2017 - 16:15
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.