Attentats de Paris: "je suis tellement fière de mon mari", confie l'épouse de Samy Amimour

Attentats de Paris: "je suis tellement fière de mon mari", confie l'épouse de Samy Amimour

Publié le :

Lundi 28 Décembre 2015 - 08:41

Mise à jour :

Lundi 28 Décembre 2015 - 09:12
©Geai Laurence/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce lundi, "Le Parisien" publie des extraits de mails envoyés par Kahina, la femme de Samy Amimour, l'un des terroristes du Bataclan, dans lesquels elle se confie sur son quotidien au sein de Daech en Irak et sur les attentats de Paris.

"J'étais au courant depuis le début, et j'ai encouragé mon mari à partir pour terroriser le peuple français qui a tant de sang sur les mains". Ce lundi 28, Le Parisien qui a examiné les mails de Kahina, la femme de Samy Amimour, l'un des terroristes du Bataclan, révèle ses glaçantes confessions sur son quotidien au sein de Daech en Irak et sur les attaques de Paris.

Kahina aurait fait la connaissance de Samy alors qu'elle était au lycée, courant 2013, dans un bus conduit par le chauffeur de la RATP. Bonne élève, elle serait restée en contact avec lui après qu'il soit parti en Syrie en septembre 2013 et aurait finalement décidé d'abandonner sa scolarité en pleine année de terminale pour le rejoindre et l'épouser.

Le couple s'installe d'abord à Raqqa, et déménage ensuite à Mossoul, une grande ville d'Irak sous contrôle de Daech, pendant l'été 2015. A cette période, elle reprend contact avec une ancienne connaissance. "Avant de partir, quand j'étais en Syrie, la coalition et Bachar avaient tapé pas très loin de chez moi... Les dégâts, comme d'habitude, femmes et enfants. Que des civils quoi. (...) Au fond, c'est une guerre contre l'islam pure et dure, pas contre le terrorisme", écrit-elle, s'émerveillant ensuite de son quotidien au sein de Daech."J'ai un appart tout meublé avec cuisine équipée, deux salles de bains toilettes, et trois chambres, et je paye pas de loyer, ni l'électricité et l'eau. La belle vie quoi!!! (...) Et toutes les villes que j'ai faites, en Syrie et maintenant en Irak, je n'ai pas vu un seul mendiant! (...)Tu sais pourquoi? Parce que les biens sont tellement bien distribués équitablement que tout le monde vit bien", assure-t-elle.

Son ton devient ensuite plus menaçant. "Une fois, quand j'étais en Syrie, j'étais au souk tranquille et d'un coup on entend un bruit énorme une explosion énorme! (...) Pour le moment ils envoient leurs avions, et vous en France et ailleurs vivez bien, et les gens ici meurent, c'est injuste. Bientôt, inch Allah, la France et toute la coalition vont savoir c'est quoi la guerre chez elle. (...) Vous nous tuez, on vous tue, l'équation est simple", lance-t-elle avant d'arrêter de donner des nouvelles pendant quelques semaines.

Le 16 novembre, trois jours après les attentats de Paris, elle écrit: "t'es choqué des attentats? LOL. Un des kamikazes du Bataclan était mon mari Samy Amimour, il s'est fait exploser hamdulillah... Tu veux toujours continuer à te pavaner sur Panam?""Je suis tellement fière de mon mari et de vanter son mérite, ah là là, je suis si heureuse". "J'étais au courant depuis le début, et j'ai encouragé mon mari à partir pour terroriser le peuple français qui a tant de sang sur les mains. (...) Rien ne sera plus comme avant. (...) J'envie tellement mon mari, j'aurais tellement aimé être avec lui pour sauter aussi", ajoute-t-elle deux jours plus tard.

Et de conclure: "la vie, c'est pas paix, paix, paix, amour, bisou. Tu nous tues, je te tue, tu nous combats, je te combats. [...] Tant que vous continuerez à offenser l'islam et les musulmans vous serez des cibles potentielles, et pas seulement les flics et les juifs mais tout le monde"

 

La femme de Samy Amimour est très fière de son mari, terroriste du Bataclan.


Commentaires

-