Attentats de Paris: le kamikaze Samy Amimour enterré à la Courneuve

Attentats de Paris: le kamikaze Samy Amimour enterré à la Courneuve

Publié le :

Dimanche 27 Décembre 2015 - 14:03

Mise à jour :

Dimanche 27 Décembre 2015 - 14:09
©Geai Laurence/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Samy Amimour, l'un des trois kamikazes du Bataclan, a été inhumé la veille de Noël à la Courneuve (Seine-Saint-Denis) selon le Journal du dimanche (JDD). Il serait le premier des terroristes du 13 novembre à avoir été enterré.

Samy Amimour, l'un des trois assaillants du Bataclan, a été inhumé jeudi 24 au cimetière intercommunal de la Courneuve, a-t-on appris ce dimanche de sources concordantes, confirmant une information du Journal du dimanche (JDD). Le kamikaze, mort à 28 ans le 13 novembre en commettant un carnage dans la salle de concert parisienne, était né et avait grandi à Drancy, en Seine-Saint-Denis, ville dont dépend ce cimetière et où habitent ses parents.

"Il a été inhumé à 17H00, ses parents ont pris leurs précautions pour que sa sépulture ne puisse pas être identifiée", a indiqué à l'AFP une source proche, sans autre précision."Il y a avait très très peu de monde" lors de ses obsèques, a précisé une deuxième source.

Samy Amimour, ancien chauffeur de bus à la RATP, s'était rendu il y a environ deux ans en Syrie après s'être radicalisé en France, selon sa famille rencontrée en octobre par l'AFP lors d'un reportage en Seine-Saint-Denis. D'après de récentes informations, révélées par i>Télé, l'homme de 28 ans se serait exercé au tir peu de temps avant, en 2012, au sein de l'ANTP (l'Association Nationale de Tir de la Police), l'un des principaux clubs de tir de la région parisienne. Cette même année, il aurait également cherché à rejoindre le Yémen ou le Pakistan pour faire le djihad. Il aurait même acheté -avec deux de ses amis de Drancy, ville d'où il est originaire- des tenues de randonnée et de survie et participé à une collecte pour des combattants moudjahidines.

Sept djihadistes sont morts dans les attaques du 13 novembre: trois près du Stade de France (Bilal Hadfi et deux hommes ayant présenté des passeports syriens dont l'identité reste à confirmer), trois au Bataclan (Omar Ismaïl Mostefaï, Samy Amimour et un troisième homme non identifié) et Brahim Abdeslam, qui s'est fait exploser devant un bar parisien.

Les défunts ont droit à une sépulture à l'endroit où ils résidaient, là où ils sont décédés, ou là où la famille a une sépulture familiale.

 

Samy Amimour a été enterré en toute discrétion à la Courneuve le soir de Noël.


Commentaires

-