Aulnay: un policier se donne la mort, 44e suicide en 2019

Aulnay: un policier se donne la mort, 44e suicide en 2019

Publié le :

Lundi 29 Juillet 2019 - 11:49

Mise à jour :

Lundi 29 Juillet 2019 - 11:54
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un policier affecté à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en brigade de police secours s'est suicidé, dans la nuit de samedi 27 à dimanche 28. Il souffrait d'une grave maladie.

Nouveau suicide dans les rangs des forces de l'ordre. Un policier du commissariat d'Aulnay en Seine-Saint-Denis s'est donné la mort avec son arme de service à son domicile dans la nuit de samedi à dimanche. Selon des sources syndicales, il s'agirait du 44e suicide depuis le début de l'année.

Selon le journal Le Parisien, qui rapporte l'information, ce sont ces collègues de travail qui l'ont découvert dimanche matin en se rendant à son domicile, inquiet de ne pas le voir à la brigade. Près de son corps sans vie, ils ont découvert un mot disant: "Ne pas me réanimer".

Une source policière a fait savoir au quotidien que le gardien de la paix se serait suicidé "pour des raisons personnelles". Une maladie grave lui avait été diagnostiquée il y a quelques mois.

Lire aussi – Deux suicides de policiers dans la nuit

Le nombre de suicide de policiers a drastiquement augmenté en cette année 2019. L'année passée, 35 d'entre eux s'étaient donné la mort. Alors que le mois de juillet n'est pas encore terminé, 2019 est déjà une année noire.

Le directeur de la police a proposé fin mai de renforcer la "convivialité" dans la profession et a invité les cadres à "organiser des temps collectifs de loisirs autour d'un barbecue, d'une sortie sportive ou d'un pique-nique" avec les familles des policiers. Il souhaite également que soit davantage célébrés "les étapes de la vie professionnelle et la reconnaissance du travail accompli".

Des mesures jugées insuffisantes par les syndicats.

Voir:

Toulouse: un policier se suicide à son domicile

Un militaire se suicide après la cérémonie du 14 juillet

Face à la vague de suicides de policiers, de la "convivialité" et des "loisirs"

Un policier affecté à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en brigade de police secours s'est suicidé.


Commentaires

-