Corse: le grand-père violeur et incestueux définitivement condamné à 82 ans

Corse: le grand-père violeur et incestueux définitivement condamné à 82 ans

Publié le :

Dimanche 02 Décembre 2018 - 10:38

Mise à jour :

Dimanche 02 Décembre 2018 - 10:39
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Vendredi, un homme de 82 ans a été condamné en appel à 15 ans de prison, dont 10 en période de sûreté, pour avoir violé pendant cinq ans sa petite-fille adolescente.

Il a 82 ans et risque de finir sa vie en prison. Un homme a été condamné vendredi 30 novembre par la cour d'assises d'appel de Bastia à 15 ans de prison avec une peine de sûreté de 10 ans (donc sans libération possible) pour avoir violé pendant cinq ans sa petite fille adolescente.

En novembre 2013, la jeune fille alors âgée de 16 se confie à sa conseillère principale d'éducation au lycée. Elle explique que depuis l'âge de 11 ans, son grand-père corse chez qui elle passe ses vacances lui impose des relations sexuelles. L'enquête débute.

Comme le rappelle Corse Matin, le suspect est arrêté à l'été 2014 et les gendarmes mettent main sur un disque dur contenant des images de sa petite-fille filmée et photographiée dans des postures sexuelles.

Lire aussi - Vidéos de viols d'enfants: le père pédophile interpellé en Dordogne

En novembre 2017, ce cadre retraité d'une entreprise publique comparaissait libre devant une cour d'assises à Ajaccio. A l'issue des débats, il avait écopé de 15 ans de prison et 10 ans de sûreté. Il avait fait appel, mais le verdict final est resté inchangé.

La défense de l'accusé a tenté d'éviter la peine la plus lourde pour son client en évoquant "une perception de la réalité qui est différente" chez l'octogénaire. "À un moment donné l'enfant devient la femme pour lui. Il ne faut pas que les jurés se laissent aller à la dictature de l'émotion pour prononcer le verdict" espérait l'avocat, mais le jury n'a pas suivi la défense. Le vieil homme est donc reparti derrière les barreaux avec cette fois une condamnation définitive (hors possible recours en cassation) et ne pourra pas demander de libération conditionnelle avant d'avoir dépassé les 90 ans.

Voir aussi:

Le gang de pédophiles qui visait les bébés a fait une trentaine de victimes

Le tueur en série pédophile visait les enfants pauvres

Le grand-père a violé pendant cinq ans sa petite-fille.

Commentaires

-