Fellations sur 2 petits garçons par les parents et la grand-mère, la comparution immédiate fait débat

Fellations sur 2 petits garçons par les parents et la grand-mère, la comparution immédiate fait débat

Publié le :

Jeudi 26 Juillet 2018 - 17:21

Mise à jour :

Jeudi 26 Juillet 2018 - 17:26
Ce jeudi sont jugés devant le tribunal correctionnel de Versailles deux parents et une grand-mère qui ont pratiqué des fellations à deux petits garçons. Mais le choix de la comparution immédiate irrite les associations de protection de l'enfance.
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une affaire à la fois sordide et une vraie question juridique qui est présentée ce jeudi 26 devant le tribunal correctionnel de Versailles. Le père, la mère et la grand-mère de deux petits garçons sont en effet poursuivis pour des actes pédophiles sur les petits. Mais, situation tout à fait rare pour ce type d'affaires, l'audience sera… une comparution immédiate.

L'affaire débute en 2016. Les deux petits garçons (aujourd'hui âgés de six et huit ans) font l'objet d'un signalement par leur école pour leur manque d'hygiène. Après un an de suivi éducatif, toujours aucune amélioration. Les deux petits sont donc retirés à leurs parents et placés en famille d'accueil. Là, les deux garçons expliquent avoir subi des fellations de la part des trois adultes. En mars 2018, une enquête préliminaire est ouverte et, quatre mois plus tard, les trois adultes sont convoqués en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.

Or, c'est ce dernier point qui choque les associations de défense de l'enfance qui estime que le délai est bien trop bref pour assurer une étude sérieuse dossier.

Lire aussi: Prison ferme pour le grand-père pédophile, ancien adepte du tourisme sexuel

En effet, le choix de la comparution immédiate fera l'impasse sur deux questions importantes. Primo, des viols ont-ils été commis sur les victimes, comme certaines de leurs déclarations avec des mots d'enfants, mais qui n'ont pas été interprétées en profondeur, laissent entendre? Secundo, pourquoi les services de protection de l'enfance n'ont-ils pas agi plus tôt alors qu'ils soupçonnaient l'existence dans cette famille d'un "climat incestueux"?

Le parquet a estimé que la comparution immédiate pouvait se justifier car "tous les actes utiles et obligatoires ont été réalisés". Lors de l'audience, le tribunal pourra malgré tout décider d'ouvrir une information judiciaire s'il estime ne pas être en mesure de trancher.

Voir aussi: 

Un pédophile belge interpellé en Charente-Maritime par les gendarmes

Agression sexuelle pédophile: un élu de Gironde suspecté

Les adultes seront jugés en comparution immédiate.


Commentaires

-