Fleury-Mérogis: un détenu déclenche un feu dans sa cellule et meurt asphyxié

Fleury-Mérogis: un détenu déclenche un feu dans sa cellule et meurt asphyxié

Publié le :

Lundi 20 Août 2018 - 12:43

Mise à jour :

Lundi 20 Août 2018 - 12:49
Une enquête a été ouverte après la mort, ce week-end, d'un détenu de la prison de Fleury-Mérogis, asphyxié après avoir provoqué un incendie dans sa cellule. L'administration pénitentiaire n'est pas certaine qu'il s'agisse d'un suicide.
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 41 ans, détenu à la prison de Fleury-Mérogis dans l'Essonne, est mort dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19, après avoir déclenché un incendie dans sa cellule. Il a été asphyxié malgré l'intervention rapide des surveillants pénitentiaires.

Le parquet d'Evry, qui a ouvert une enquête pour établir les circonstances exactes de la mort, a expliqué que cet individu avait des problèmes de comportement, et qu'il suivait même un traitement, qui n'a apparemment pas amélioré son état.

Pour l'heure, rien ne permet d'établir avec certitude que le quadragénaire a souhaité mettre fin à ses jours. Il a peut-être aussi été pris de cours par la rapidité de propagation des flammes, après avoir mis le feu à un amas d'objets entassés sur son matelas.

Une autopsie doit être pratiquée mardi 21 août afin de donner la cause exacte de la mort.

Lire aussi: un détenu de 22 ans s'est suicidé à la prison d'Argentan

Depuis le début de l'année, il s'agit du 12e prisonnier qui perd la vie dans ce centre pénitentiaire, le plus grand d'Europe, qui fait face à d'énormes difficultés: manque de moyens, manque de personnels, surpopulation carcérale.

Le détenu décédé ce week-end était incarcéré pour deux ans à la prison de Fleury-Mérogis pour des faits de droit commun. Il devait sortir en février 2019.

Et aussi:

Villepinte: un détenu tentait d'échanger sa place avec son frère

Indre: un détenu possédait la clé de la prison dans sa cellule

Nouveau suicide à Fleury-Mérogis, 60 détenus refusent de regagner leur cellule

Un détenu de 41 ans a déclenché un incendie dans sa cellule, à la prison de Fleury-Mérogis, dimanche, et est décédé asphyxié.


Commentaires

-