Football: le président du club grec PAOK Salonique descend sur le terrain avec une arme à feu (vidéo)

Football: le président du club grec PAOK Salonique descend sur le terrain avec une arme à feu (vidéo)

Publié le :

Lundi 12 Mars 2018 - 12:47

Mise à jour :

Lundi 12 Mars 2018 - 12:55
Furieux qu'on refuse un but pour hors-jeu à son équipe, le président du club grec du PAOK Salonique est descendu sur le terrain, dimanche, avec une arme à la ceinture. Le match, qui se jouait à domicile contre l'AEK Athènes, a été interrompu et n'a jamais pu reprendre, les joueurs adverses craignant pour leur sécurité.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A peine croyable. Dimanche 11 avait lieu sur le terrain du PAOK Salonique le choc du championnat grec face à l'AEK Athènes. En jeu? Ni plus ni moins que la première place du classement. Mais un événement qui n'a pas sa place sur un terrain de football, et même nulle part ailleurs, s'est produit, ne permettant pas de désigner de vainqueur.

Au bout du temps additionnel de la seconde mi-temps, alors que le score était de 0-0, le défenseur Fernando Varela du PAOK Salonique a inscrit un but refusé pour cause de hors-jeu. Cette décision de l'arbitre central Giorgos Kominos a provoqué la colère des supporters mais aussi du staff et des dirigeants du club.

Excédé lui aussi qu'on prive son équipe de la victoire pour une décision qui lui semblait injuste, Ivan Savvidis, président du PAOK et homme d'affaires greco-russe, est descendu sur le terrain, provoquant son envahissement, avec une arme à la ceinture.

Lire aussi: Italie - le président démissionnaire de la fédération de football accusé de harcèlement

Il a menacé l'arbitre en faisant mine de sortir son arme de son étui mais stadiers et gardes du corps l'ont empêché d'aller trop loin. Les joueurs ont reçu l'ordre de rentrer se mettre à l'abri dans les vestiaires.

Ivan Savvidis a été maîtrisé et l'arbitre est revenu sur sa décision, accordant finalement le but. Mais la victoire du PAOK Salonique n'a pu être validée car les joueurs de l'AEK Athènes ont refusé de revenir sur la pelouse pour finir le match.

Ils craignaient pour leur sécurité et ont assuré qu'Ivan Savvidis avait, en plus de l'arbitre, menacé l'un de leurs dirigeants, Vasilis Dimitriadis.

L'arbitre a rédigé un rapport sur cet incident et il a été remis à la Fédération grecque du football, qui devra très prochainement statuer sur d'éventuelles sanctions à l'encontre du PAOK et des suites judiciaires à initier contre, cette fois, son président.

Ivan Savvidis, président du PAOK Salonique, est descendu sur le terrain avec une arme après le refus d'un but de son équipe pour hors-jeu.


Commentaires

-