Il diffuse des photos porno, elle essaie de l'empoisonner: un couple au tribunal

Monsieur et Madame

Il diffuse des photos porno, elle essaie de l'empoisonner: un couple au tribunal

Publié le :

Vendredi 04 Mai 2018 - 09:32

Mise à jour :

Vendredi 04 Mai 2018 - 09:47
Un couple de Corrèze s'est retrouvé au tribunal mercredi dans deux affaires différentes. Le mari répondait de la diffusion sans consentement de photos intimes sur Internet pendant que la femme, elle, était accusée d'avoir empoisonné son mari pour se venger de l'offense.
© DAMIEN MEYER / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

 Situation peu banale ce mercredi 2 au tribunal correctionnel de Tulle (Corrèze). Comparaissait à la barre lors d'une première affaire une femme accusée d'avoir voulu empoisonner à deux reprises son mari, sans grand succès. Dans la foulée, c'est… le mari qui devait répondre de ses actes. Il était en effet accusé d'avoir diffusé en ligne des photos de sa femme en plein acte sexuel, visiblement pour se venger. Les deux affaires font la paire: c'est à cause de ces photos que la tentative d'empoisonnement aurait eu lieu, par vengeance.

Le couple marié, qui résidait du temps de leur vie commune à Lagarde-Enval, un village de 800 habitants, a commencé à se déchirer selon les éléments rapportés par France bleu, après la découverte de la stérilité du mari. Se plaignant de l'indifférence de son épouse, il n'a rien trouvé de mieux que de publier en ligne des photos très intimes.

L'épouse, qui a plutôt mal pris l'affaire, a décidé de se venger de manière radicale. Le jour de Noël 2011, elle met du détartrant à cafetière dans le foie gras qu'elle sert à son époux. Sans succès. En février 2012, elle passe au stade supérieur en versant de la mort aux rats dans le café de son mari. Problème: ce poison pour les rongeurs, s'il est un grand classique des affaires de crimes passionnels dans l'histoire pénale française, n'est plus mortel de nos jours, les produits ayant bien changé.

Lire aussi: Son compagnon diffuse leur sextape, elle lui sectionne le pénis au sécateur

A la barre les deux accusés ont reconnu leur tort et ont admis chacun être allé beaucoup trop loin. Verdict: six mois de prison avec sursis monsieur, 12 mois avec sursis pour madame. Et pour les deux, une obligation de soins.

Le mari et la femme ont été condamnés.

Commentaires

-