"Jesus Akbar": des tags islamophobes et racistes découverts sur des mosquées rennaises

"Jesus Akbar": des tags islamophobes et racistes découverts sur des mosquées rennaises

Publié le :

Mercredi 17 Avril 2019 - 10:38

Mise à jour :

Mercredi 17 Avril 2019 - 11:57
© BENJAMIN CREMEL / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des tags islamophobes et racistes ont été découverts lundi 15 sur les murs de centres culturels musulmans abritant des mosquées dans l'agglomération rennaise. Des plaintes sont été déposées.

 

Les tags islamophobes ont été effacés dans la journée mais la communauté musulmane reste sous le choc. Des inscriptions racistes et hostiles aux musulmans ont été découvertes par les fidèles de trois mosquées de l'agglomération rennaise lundi dans la matinée.

Trois bâtiments ont été visées: les centres culturels islamiques du Blosne, de Maurepas et de Villejean (Avicenne). Parmi les tags découverts on trouvait un "Jesus Akbar", "88 Nic les Mus" (88 est un signe de reconnaissance néonazi, étant le code correspondant à l’abréviation HH  soit  Heil Hitler), un smiley avec l'inscription "go home" et sur un troisième tag des symboles religieux - étoile de David, croix chrétienne, croissant et étoile - sous lesquels est écrit "Non merci".

Lire aussi – Dordogne: du sang de porc et une tête de cochon retrouvés sur le chantier d'une mosquée

"Je suis habitué, cela fait huit ans que j’occupe ces fonctions. Chaque fois que des élections approchent, les maux de la France viennent de l’islam et des musulmans", a fait savoir l’Observatoire national contre l’islamophobie (ONCI) Abdallah Zekri.

Et d'ajouter: "Ce sont des insultes écrites avec un mauvais français. Cela m'a intrigué dans la mesure où nous avons porté plainte, il y a un mois contre Catherine Blein (élue régionale de Bretagne ex-FN, Ndlr)" qui avait posté un tweet après l'attentat de Christchurch. Cette dernier avait estimé que l'attaque terroriste perpétrée pâr Brendon Tarrant relevait de la loi du Talion '"œil pour œil, dent pour dent").  

Plusieurs plaintes ont été déposées, dont une émanant du Conseil français du culte musulman.

La préfète d’Ille-et-Vilaine, Michèle Kirry, a quant à elle "condamné avec la plus grande fermeté les tags découverts ce matin sur trois lieux de culte islamique de Rennes", assurant que "les services de police mettront tout en œuvre pour identifier les auteurs de ces actes et assurer la sécurité de ces lieux de culte et des fidèles les fréquentant", précise 20 Minutes

Voir:

Des croix gammées taguées sur une mosquée à Amboise près de Tours

Haute-Garonne: l'imam agressé dans sa mosquée pendant la prière

Occupation de la mosquée de Poitiers: prison avec sursis pour cinq militants

Des tags islamophobes et racistes ont été découverts lundi 15 sur les murs de centres culturels musulmans abritant des mosquées dans l'agglomération rennaise.

Commentaires

-