Le camion gêne l'automobiliste, il tire sur le chauffeur

Le camion gêne l'automobiliste, il tire sur le chauffeur

Publié le :

Lundi 03 Septembre 2018 - 07:10

Mise à jour :

Lundi 03 Septembre 2018 - 07:12
Samedi au petit matin, un homme a ouvert le feu sur un chauffeur routier en train d'effectuer une livraison sur une zone commerciale de Besançon, pour un motif encore mal défini. L'agresseur était ivre et a été arrêté dans un hôtel à proximité.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le camion stationné gênait visiblement le conducteur de la voiture qui le suivait. Et celui-ci a s donc décidé d'ouvrir le feu sur le malheureux chauffeur du poids lourd. Le journal L'Est républicain rapporte en effet cette affaire qui s'est déroulée samedi 1er septembre au petit matin sur une zone commerciale de Besançon, dans le Doubs.

Il est environ 5h du matin lorsque le camion stationne sur la zone commerciale de Chateaufarine devant un magasin Leroy Merlin, pour y effectuer sa livraison. Le poids lourd se met en attente, étant arrivé un peu trop tôt pour voir sa marchandise réceptionnée.

C'est alors que se présente une voiture avec au volant un trentenaire visiblement ivre, sa compagne sur le siège passager. Pour une raison mal définie, l'homme va s'en prendre au chauffeur avant de sortir une arme de poing et tirer en direction de la cabine à au moins deux reprises.

Voir aussi - Colomiers: un commando ouvre le feu sur le gérant d'un snack

Terrorisé (mais pas blessé), le routier va alors démarrer son camion, heurtant au passage le véhicule de son agresseur. Ce dernier, après son l'agression, va se diriger en direction d'un hôtel Campanile de la zone où il avait pris une chambre. C'est là qu'il sera appréhendé par les forces de l'ordre à 7h du matin. Un important dispositif avait été déployé pour prévenir une réponse armée du suspect. Mais l'homme sera arrêté endormi dans son lit. Une arme a été retrouvée dans la chambre.

Le couple a été mis en garde à vue. L'enquête devra notamment faire la lumière sur les causes de l'agression. Si la tentative d'homicide est retenue, le suspect risquerait de se retrouver devant une cour d'assises.

Lire aussi: 

Val-d'Oise: il percute une policière, elle ouvre le feu

Collision dans l'Aisne: le chauffeur du camion était au téléphone

L'homme a été arrêté dans un hôtel à proximité.


Commentaires

-