Les locataires refusent de payer, le propriétaire enlève les portes et les fenêtres

Les locataires refusent de payer, le propriétaire enlève les portes et les fenêtres

Publié le :

Lundi 13 Mai 2019 - 14:34

Mise à jour :

Lundi 13 Mai 2019 - 14:43
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La presse locale rapporte un cas étrange: un couple de locataires refusant de payer pour un logement qu'ils jugent insalubre ont vu le propriétaire retirer les portes et les fenêtres après avoir coupé l'électricité. Les victimes ont décidé de porter plainte.

C’est un conflit entre propriétaire et locataires –doublé d’un conflit de voisinage– qui a sérieusement dégénéré.

Comme le rapporte la presse locale (voir ici), un couple habitant à Lignières (Aube) non loin de Troyes s’est retrouvé à vivre sans porte ni fenêtre. Le propriétaire du pavillon qu’ils louent a décidé de les retirer pour "punir" ses locataires qui refusent de payer.

Depuis trois ans, le couple loue cette petite maison qui a été reconnue insalubre par la Caisse des allocations familiales. A plusieurs reprises, les locataires ont demandé au propriétaire d’effectuer des travaux d’assainissement dans la maison dont les murs seraient tâchés de moisissures, les canalisations encrassées et la fosse septique bouchée. Ce dernier a toujours refusé. Les locataires ont alors décidé de ne plus payer les 500 euros dont ils doivent s’acquitter pour habiter ces murs.

Lire aussi - Benjamin Griveaux: avec 7.900 euros de revenu, il assure être forcé de rester locataire

Après les premières menaces, le propriétaire –qui habite la maison adjacente– décide de couper l’électricité, au risque de porter gravement préjudice à la femme qui doit porter un masque à oxygène dans la nuit. Mais la situation ne se débloquant pas, le propriétaire a tout simplement retiré les portes, les fenêtres, la boîte aux lettres et le portail du jardin. "On surveille la maison tous les deux la nuit, on ne dort pas la nuit" explique le couple à l’antenne de RTL.

Les locataires n’ont pas d’autres solutions de relogement du fait de leurs faibles moyens. Ils ont annoncé qu’ils porteront plainte. Le propriétaire, lui, est déjà connu de la justice. Il a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour violences avec arme… lors d’un conflit de voisinage.

Voir aussi:

Nantes: il vit avec le cadavre de sa colocataire pour toucher ses allocations

Logement: le locataire peut-il imposer son animal de compagnie au propriétaire?

Le propriétaire a retiré les portes et les fenêtres du logement jugé insalubre.

Commentaires

-