Lynchage à Garges-lès-Gonesse: deux agresseurs présumés en détention provisoire

Lynchage à Garges-lès-Gonesse: deux agresseurs présumés en détention provisoire

Publié le :

Samedi 29 Septembre 2018 - 10:45

Mise à jour :

Samedi 29 Septembre 2018 - 10:45
© DOMINIQUE FAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 17 ans a été longuement frappé mercredi soir par une dizaine d'agresseurs, armés pour certains de béquilles et de boules de pétanque à Garges-lès-Gonesse. Deux personnes ont été placé en détention provisoire.

Les images diffusées sur les réseaux sociaux sont d'une rare violence. On peut y voir un jeune homme de 17 ans littéralement roué de coups de barre de fer, de crosses de hockey et de béquilles par un groupe de jeunes à Garges-lès-Gonesse mercredi 26.

Une information judiciaire a été ouverte à l'encontre de trois individus, dont deux mineurs, des chefs de tentative d'homicide volontaire, violences volontaires aggravées et attroupement armé. Deux d'entre eux, un mineur et un majeur, ont été placés en détention provisoire. Le troisième a fait l'objet d'un placement dans un centre éducatif fermé.

Lire aussi - Garges-les-Gonèsse: un ado passé à tabac par une bande (vidéo)

"En parallèle, deux autres personnes ont été déposées, par des individus non identifiés à cette heure, dans un établissement hospitalier du département avec des plaies occasionnées par des plombs", a indiqué vendredi le parquet. Selon une information de LCI, des douilles ont même été retrouvées sur le lieu du passage à tabac. 

Le jeune homme gravement blessé a été transféré en urgence dans un hôpital parisien souffrant notamment d'un important hématome à la tête et de diverses autres blessures. Durant 48h, son pronostic vital a été engagé avant que son état ne s'améliore un peu.

L'enquête se poursuit pour tenter de retrouver l'ensemble des auteurs de ce lynchage. Sur le lieu des faits, les policiers ont saisi plusieurs armes par destination, dont des boules de pétanque.

Les raisons de ces violences ne sont pas connues à ce stade de l'enquête mais il pourrait s'agir de rivalités entre deux bandes de jeunes de Garges-lès-Gonesse. La ville du Val-d'Oise est régulièrement sujette à ces poussées de violence. 

Voir:

Gargenville: appels au lynchage contre le pédophile remis en liberté

Moiselles: un policier municipal lynché devant sa femme et son fils

Val-d'Oise: il défend sa femme et est lynché par des jeunes

Un mineur et un majeur ont été placés en détention provisoire après le lynchage de Garges-lès-Gonesse.


Commentaires

-