Nouvelle attaque d'une boucherie par des extrémistes végans

Cible

Nouvelle attaque d'une boucherie par des extrémistes végans

Publié le :

Mardi 03 Juillet 2018 - 11:53

Mise à jour :

Mardi 03 Juillet 2018 - 11:58
Une boucherie de Jouy-en-Josas (Yvelines) a été attaquée par un groupe d'extrémistes végans dans la nuit de dimanche à lundi. Des vitres ont été brisées et des inscriptions "stop spécisme" ont été taguées.
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une nouvelle boucherie a été la cible d'extrémistes végans dans la nuit du dimanche 1er au lundi 2 juillet. Des actes de vandalisme ont en effet été commis contre un petit commerce familial situé à Jouy-en-Josas dans les Yvelines. C'est la première fois qu'une attaque pareille est rapportée dans ce département.

Un groupe d'individus a attaqué cette boucherie, brisant plusieurs vitres et taguant des inscriptions antispécisme à la peinture blanche.

Le boucher, qui vit dans l'appartement juste au-dessus de sa boutique, a été réveillé par l'alarme. Quand il est descendu, les assaillants avaient déjà pris la fuite et il n'a pu que constater les dégâts.

Précédemment: Lille - des militants vegans accusés d'avoir vandalisé une boucherie

Cet homme, qui s'appelle Karl, a été choqué par ce qui lui est arrivé: "Ça fait 26 ans que je fais ce métier et 20 ans comme patron ici. C’est la première fois que je vois ça. Ils voulaient faire des dégâts. Ma boutique avait été refaite voici moins d’un an", a-t-il confié au site 78 Actu. Il a déposé plainte.

"On s’attaque à des innocents qui font leur métier. Si ces gens ne veulent pas manger de la viande, nous respectons leur volonté. Mais ils ne doivent pas obliger tout le monde à manger des carottes et de la salade", s'est aussi exclamé Jean-Raymond Dumas, président de la Fédération des charcutiers pour les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise.

Et aussi: Attaqués par des vegans, les bouchers-charcutiers reçus au ministère de l'Intérieur

Ces attaques sont de plus en plus fréquentes et les bouchers-charcutiers craignent pour leur sécurité. Ils devaient d'ailleurs être reçus ce mardi 3 au matin à l'Elysée par le ministère de l'Intérieur pour évoquer le sujet.

Ils souhaitent d'une part que les auteurs de ces attaques soient poursuivis en justice, et d'autre part que la sécurité soit renforcée autour de leurs commerces, avec une présence policière dissuasive.

Une nouvelle boucherie a été attaquée par des extrémistes végans dans la nuit de dimanche à lundi. Cette fois, cela s'est produit dans les Yvelines. (Illustration)

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-