Greffe de tête sur un cadavre: une réussite d'après le neurochirurgien Sergio Canavero

Greffe de tête sur un cadavre: une réussite d'après le neurochirurgien Sergio Canavero

Publié le :

Mardi 21 Novembre 2017 - 10:54

Mise à jour :

Mardi 21 Novembre 2017 - 11:16
D'après le neurochirurgien italien Sergio Canavero, la première greffe de tête humaine aurait été réalisée récemment en Chine sur un cadavre. Il espère que cette opération, d'une durée de 18h, sera bientôt réalisée sur des individus vivants.
©AGFEditorial/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'histoire est digne d'un film de science-fiction. D'après le neurochirurgien italien Sergio Canavero, surnommé "Docteur Frankenstein", la première greffe de tête humaine aurait été réalisée récemment en Chine sur un cadavre. Et l'opération, d'une durée de 18 heures, aurait été un véritable succès. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, lui et le docteur Xiaoping Ren ne seraient pas réellement parvenus à transplanter la tête d’un humain (vivant) sur le corps d’un autre. Pour le moment, ils auraient "seulement" réussi à relier les colonnes vertébrales, les nerfs et les vaisseaux sanguins de deux corps morts.

"La première transplantation humaine sur des cadavres humains a été couronnée de succès" a déclaré Sergio Canavero au Telegraph précisant que la transplantation de cerveaux entre deux humains décédés sera le prochain palier à franchir avant le bouquet final. "C’est la dernière étape avant la greffe de tête formelle", a-t-il ajouté. Concrètement, ce dernier stade consistera à sectionner une tête, à la garder en vie le temps de l'opération, et la transplanter sur un corps en reconnectant l'ensemble des réseaux nerveux et circulatoire.

"Pendant trop longtemps, la nature nous a dictée ses règles. Nous naissons, grandissons, vieillissons, puis mourrons. 110 milliards d’êtres humains sont morts depuis la création de l’humanité. C’est un génocide", a déclaré Sergio Canavero, lors du point presse précisant que "nous sommes entrés dans un âge nouveau, dans lequel la science peut rendre l’impossible, possible".

>A lire aussi: La troisième greffe de pénis au monde réussie en Afrique du Sud

Mais cette opération, qualifiée de succès, ne semble pas faire l'unanimité auprès du corps scientifique. "Traitez-moi de perfectionniste si vous voulez, mais je ne pense sincèrement pas que les interventions chirurgicales réalisées sur des patients déjà morts peuvent être qualifiées de réussites", a ironisé le neuroscientifique Dean Burnett dans le Guardian. Et d'ajouter: "Vous pouvez bien souder deux moitiés de voitures et appeler ça un succès, si elle explose quand vous mettez le contact, on ne s'en souviendra pas vraiment de cette manière".  

Sergio Canavero a affirmé avoir réussi la première greffe de tête humaine sur un cadavre.


Commentaires

-