Grippe: un médecin alerte sur la vaccination des enfants

Grippe: un médecin alerte sur la vaccination des enfants

Publié le 26/11/2018 à 10:32 - Mise à jour à 10:38
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans une interview pour "Le Dauphiné libéré", le chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Nord de Marseille s'inquiète de la faiblesse de la couverture vaccinale contre la grippe chez les enfants. Il estime qu'il s'agit pourtant d'une population à viser prioritairement.

Elle ne fait pas partie de la population qui a accès gratuitement au vaccin contre la grippe, elle est pourtant très vulnérable à l'épidémie hivernale. Dans un entretien accordé au journal Le Dauphiné libéré (voir ici), le docteur Philippe Brouqui, chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Nord de Marseille, revient sur l'importance de la vaccination contre la grippe chez les jeunes enfants.

Les tout-petits en effet sont particulièrement exposés au virus. Comme le rappelle le médecin, "ce sont les enfants qui au quotidien sont le plus en contact (avec le virus, NDLR), vivent dans la plus grande proximité, de la crèche à l’école primaire. Donc, de 2 à 10 ans, quand ils commencent à aller en classe, il faudrait les faire vacciner chaque année. Ils ont beaucoup de charges virales qui circulent dans leur environnement". Le praticien tire d'ailleurs la sonnette d'alarme, estimant que "les contagions sont de plus en plus nombreuses au niveau des enfants" alors que, selon lui, leur vaccination aurait un plus grand effet à l'échelle de la population que la vaccination des personnes âgées.

Le médecin rappelle enfin que les enfants ne sont pas la seule catégorie de population plus vulnérable que la moyenne. Les femmes enceintes par exemple n'affichent un taux de couverture vaccinale que de 10%. Autre population exposée au virus et qui ne donne pas toujours l'exemple: les personnels de santé donc le taux de vaccination varie entre 20% et 25%.

Voir aussi: Malade, elle met en cause les vaccins, les experts ses antécédents psychiatriques

La gratuité du vaccin antigrippal est réservée aux personnes de plus de 65 ans, aux femmes enceintes, aux professionnels de santé aux patients atteints de maladie chronique et les personnes souffrant d'une obésité importante. Pour les autres, le vaccin est payant pour un prix moyen de six euros avec un reste à charge, après prise en charge par la Sécurité sociale, d'environ deux euros.

Lire aussi:

Vaccin de la grippe: un produit pour adultes distribué par erreur à des enfants

Grippe hivernale: se faire vacciner en pharmacie, c'est possible (liste)

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le médecin estime que la vaccination contre la grippe est trop faible chez les enfants.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-