LancetGate : pourquoi ce silence assourdissant autour de l’étude du Lancet ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

LancetGate : pourquoi ce silence assourdissant autour de l’étude du Lancet ?

Publié le 04/06/2020 à 12:04 - Mise à jour à 13:14
FranceSoir
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Publié le 22 mai dernier dans la revue scientifique The Lancet, l’article signé par  Mandeep Mehra et ses coauteurs a fait couler beaucoup d’encre. Certains se sont empressés de souligner l’inefficacité et même la dangerosité de l’ hydroxychloroquine dans le traitement contre le Covid-19.

Cet empressement à réagir a été réussi, amenant l’organisation mondiale de la Santé (OMS) à suspendre toute expérimentation liée à cette molécule. France Soir soulignait déjà l’empressement du Ministre de la Santé à ruiner les espoirs suscités par les travaux du professeur Raoult sur la base d’une étude jugée peu fiable.

Car si l’encre a coulé, cela s’est fait aussi au détriment de cette étude. The Lancet devait publier un rectificatif, avant de mettre en garde ses lecteurs 10 jours après la publication de l’étude. Depuis, une lettre ouverte, signée par plus de 120 scientifiques, contestait la rigueur scientifique de la démarche et de nombreuses révélations sur Surgisphere, l’entreprise américaine chargée de recueillir les données à la base de l’étude, sont apparues.

Annonçant qu’un audit externe et indépendant avait été décidé pour confirmer la rigueur de l’étude incriminée, Surgisphere a également tenu à préciser, dans son communiqué de presse, qu’elle gérait

«240 millions de dossiers anonymisés de patients, provenant de plus de 1 200 établissements de santé dans 45 pays».

Pourquoi les médias d’importance se sont-ils concentrés sur les conséquences d’une étude « foireuse » (termes du Professeur Raoult) avant de s’intéresser au sérieux de celle-ci ? Difficile de répondre, même si une question s’impose alors : A qui profite le crime ?

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Pourquoi un tel silence face à une étude contestable et contestée ?

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-