Trop de sucre et de gras dans les biscuits : l’alerte de 60 millions de consommateurs

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 04 octobre 2019 - 13:56
Image
Des gâteaux Jaffa
Crédits
©Capture d'écran YouTube
Trop de sucre et de gras dans les biscuits : l’alerte de 60 millions de consommateurs
©Capture d'écran YouTube

Les biscuits dont nos enfants raffolent pour le goûter sont des bombes de gras et de sucres. Si on s’en doutait, la dernière étude de 60 millions de consommateurs nous alerte de nouveau et nous appelle, en la matière, à la plus grande modération.

«Aucun biscuit de notre essai n'est assez bon d'un point de vue nutritionnel pour être consommé régulièrement. » Voici la conclusion, sans appel, de 60 millions de consommateurs. Pour son édition datée d’octobre 2019, l’association a analysé la qualité nutritionnelle les principales références de biscuits industriels. Les résultats sont édifiants : sur 35 biscuits analysés, 31 méritent le « nutriscore E », soit la note la plus basse.

Voir aussi - 4 Français sur 10 mangent trop de sucre

Des biscuits contenant jusqu’à 50% de sucre

Alors que chaque Français en mange, en moyenne, 7 kg par an, la plupart de ces goûters sont bien trop sucrés. Certains sont même qualifiés de « bombes de sucres ». C’est notamment le cas, par exemple, des Pim’s orange Lu, qui contiennent du sirop de glucose-fructose, connu pour être néfaste pour l’organisme, ou des barquettes fraise Mat & Lou de U qui contiennent 50g de sucre pour 100g de biscuit… 

 60 millions de consommateurs épingle également certains produits pour leur teneur trop élevée en matière grasse. Parmi les plus mauvais élèves : les Palmito de LU et les Palmier au beurre de Saint Michel, ou encore les Kinder Délice et les Oreo.

 

Trop de matières grasses et d’acrylamide

Mais sucres et matières grasses ne sont pas le seules sources d’inquiétude pour la santé des consommateurs, et notamment des enfants, particulièrement friands de ces biscuits : la cuisson à haute température de recettes riches en sucre favorise le développement de l’acrylamide, un contaminant alimentaire classé « à risque cancérigène » par une évaluation de l’Autorité européenne des aliments. Les marques doivent respecter un seuil de 350 microgrammes d’acrylamide par kilo. Et certaines en sont très proches : c’est notamment le cas des fameux BN, du palmier au Beurre St Michel ou encore des Granola au chocolat au lait de LU.

 

Les meilleurs biscuits selon 60 millions de consommateurs

S’il faut les consommer en quantité très raisonnable, tous les biscuits ne sont pas à fuir absolument. Parmi les bons élèves, note 60 millions de consommateurs : les fourrés au chocolat de Bjorg, les lunettes à la fraise de Carrefour Bio, l’incontournable Savane de Brossard ou encore les Butter Rings de Lidl.

Voir aussi - Nanoparticules : 100% des sucreries testées pas 60 millions de consommateurs contiennent du dioxyde de titane

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.