Failles dans Tinder: comment un pirate peut-il voir tous les profils que vous "likez"?

Piratage

Failles dans Tinder: comment un pirate peut-il voir tous les profils que vous "likez"?

Publié le :

Mercredi 24 Janvier 2018 - 19:02

Mise à jour :

Mercredi 24 Janvier 2018 - 19:06
En novembre 2017, un spécialiste de sécurité informatique indiquait à Tinder une faille dans sa sécurité. deux mois après, le problème est toujours présent: un hacker peut avoir accès aux profils que vous aimez ou que vous rejetez.
Jeff Blackler/REX Shutt/SIPA
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un problème qui a été signalé pour la première fois à l'application il y a deux mois, et elle serait visiblement toujours présent. Une double faille de sécurité de Tinder permettrait à un pirate informatique relié au même réseau Wifi qu'un utilisateur d'avoir accès aux photos qu'il a rejeté et à celles qu'il a "likées".

En novembre 2017, Erez Yalon, un Israélien spécialiste de la sécurité informatique avait en effet prévenu Tinder de l'existence de cette faiblesse. Il suffit au hacker qui possède le logiciel TinderDrift de rentrer sur le réseau Wifi pour voir en direct les photos que Tinder propose sur un téléphone se connectant au même réseau. En effet, les clichés émis ou réceptionnés le sont sans aucun chiffrement https (la norme de base pour l'accès sécurisé à Internet).

De plus, le codage d'une acceptation ou d'un rejet sur Tinder sont toujours conçu de la même manière, avec un nombre d'octet ne variant pas. Le pirate qui connaît donc cette donnée peut déduire aisément quand le cliché a retenu ou pas l'attention de l'utilisateur.

Lire aussi: Tinder: goûts intimes et fantasmes sexuels, l'application dresse des profils très précis de ses utilisateurs

Il est donc, à partir de ces deux failles, facile de collecter des données sur un utilisateur en termes de goûts personnels sur les profils qu'il consulte.

Le spécialiste de sécurité a fait savoir dans les pages de Wired que cette faille existe toujours. Pourtant sa révélation en novembre 2017 avait entraîné une réaction de la part de Tinder qui assurait à l'époque que "comme toutes les sociétés du secteur de la high-tech, nous travaillons en permanence à l’amélioration de nos moyens de lutte contre les pirates mal intentionnés". pas suffisamment de toute évidence.

Un pirate peut connaître les profils que vous consultez sur Tinder.

Commentaires

-