Immobilier - Des conditions plus restrictives pour le prêt à taux zéro (PTZ) en zone rurale

Immobilier - Des conditions plus restrictives pour le prêt à taux zéro (PTZ) en zone rurale

Publié le :

Dimanche 07 Janvier 2018 - 15:45

Mise à jour :

Dimanche 07 Janvier 2018 - 15:52
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Depuis le 1er janvier 2018, des conditions plus restrictives sont rentrées en vigueur pour les prêts à taux zéro (PTZ) pour les biens neufs en zone rurale. A partir de 2020, le dispositif sera même abandonné.

Vous envisagez d'acheter un logement neuf dans une zone rurale et vous souhaitez pour cela bénéficier d'un prêt à taux zéro (PTZ)? Depuis le 1er janvier 2018, les conditions ont été durcies pour ce type d'acquisition. Et mieux vaut vous dépêcher: dans deux ans, le dispositif n'existera plus pour ce type de bien, en secteur rural.

Un décret publié au Journal officiel vient de confirmer en effet que depuis le début de l'année que si le PTZ peut toujours couvrir jusqu'à 40% de l'acquisitions d'un logement neuf dans les zones dites "A" et "B1" (soit les zones en tension, avec une demande largement supérieure à l'offre, alimentant une hausse des prix, et généralement situées en ville), le taux tombe à 20% dans les zones B2 et C. Soit, concrètement, pour les logements neufs dans les petites villes et les zones rurales.

Et encore, ce taux ne sera valable qu'en 2018 et 2019. En 2020, il sera tout simplement impossible de demander à profiter d'un prêt à taux zéro pour acquérir un programme neuf, ou faire construire un logement, pour un bien qui serait en zone rurale. Pour bénéficier d'un PTZ en zone rurale, il faudra obligatoirement acquérir de l'ancien. Et encore, ce n'est pas tout: il faudra en outre pouvoir s'engager à effectuer dans un délai de trois ans des travaux de rénovation représentant un quart du coût de l'opération.

Lire aussi: Immobilier - Paris, Grenoble, Lyon, Marseille… ce que vous pouvez acheter avec un smic

L'objectif de ces contraintes est d'inciter les nouveaux propriétaires à rénover les centres de communes rurales à l'immobilier souvent vieillissant en dégradé.

Selon les projections, pas moins de 108.000 PTZ devraient être octroyés en 218, dont environ 20.000 pour de l'ancien sous condition de travaux. 

Les prêts à taux zéro pour les biens neufs seront bientôt terminés en zones rurales.

Commentaires

-