Amazon avoue garder les données collectées par Alexa... même en cas de demande d'effacement

Amazon avoue garder les données collectées par Alexa... même en cas de demande d'effacement

Publié le :

Jeudi 04 Juillet 2019 - 17:36

Mise à jour :

Jeudi 04 Juillet 2019 - 17:56
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :
-A +A

Sollicité par un sénateur américain, Amazon a détaillé sa politique de conservation des données recueillies par son assistant vocal Alexa. Le géant américain du numérique admet que les données sont conservées indéfiniment et que certaines ne sont pas effacées même après une demande explicite faite par un utilisateur.

C’est une affaire qui devrait jeter, un peu plus encore, le trouble et le doute sur la gestion des données personnelles des utilisateurs par les "GAFA", les principaux géants américains du numérique. Le 28 juin, le géant du commerce en ligne Amazon a répondu à une question d’un sénateur républicain exigeant de connaître le traitement des données recueillies par Alexa, l’assistant vocal commercialisé par la société. Et dans sa réponse, Amazon a admis qu’une partie des données étaient conservées… même quand l’utilisateur a demandé leur suppression.

Christopher Coons, sénateur démocrate du Delaware, souhaitait avoir connaissance des durées exactes de conservations des échanges vocaux des utilisateurs d’Alexa. Dans sa réponse (à lire ici, en anglais), Amazon a confirmé que les données collectées étaient conservées indéfiniment.

Seul moyen d’en supprimer une partie, faire la demande d’effacement en passant par l’application Amazon Alexa. Mais le courrier apprend une pratique peu respectueuse de la vie privée des utilisateurs: même avec une demande faite via l’application, certaines données ne sont jamais effacées.

Amazon explique ainsi que les demandes d’achat faites à Alexa auprès d’Amazon et ses filiales, mais aussi auprès d’entreprises "partenaires" (Uber, Lyft ou Domino’s Pizza par exemple) ne sont jamais détruites. Amazon explique que pour ce genre de demandes, l’entreprise a "besoin de garder une trace de la transaction". Les informations restent donc transférées sur un serveur et ne disparaîtront jamais sans que l’utilisateur n’y puisse rien.

Lire aussi - Alexa: quand Amazon écoute les conversations de ses clients

En avril dernier, une enquête publiée par Bloomberg (voir ici) montrait qu’Amazon faisait appel à des milliers de personnes rémunérées pour écouter les conversations afin d’améliorer l’algorithme d’Alexa. Ces employés sont notamment basés au Costa Rica, en Inde ou en Roumanie et peuvent écouter jusqu’à 1.000 enregistrements vocaux (durant le plus souvent quelques secondes, le temps d’une demande) par jour.

Voir aussi:

Amazon pourrait fermer sa boutique en ligne chinoise (presse)

Après son divorce, Jeff Bezos gardera le contrôle de ses actions Amazon

Amazon collecte des données et les garde indéfiniment, sans possibilité d'accès pour les utilisateurs.

Commentaires

-