Brexit: les salaires augmentent face au ralentissement de l'immigration

Effet secondaire

Brexit: les salaires augmentent face au ralentissement de l'immigration

Publié le :

Jeudi 16 Août 2018 - 16:57

Mise à jour :

Jeudi 16 Août 2018 - 17:05
Les travailleurs britanniques ou étrangers vivant au Royaume-Uni constatent une hausse de leur salaire, qui serait liée au Brexit. Et pour cause: le pays devenant moins attractif face à la sortie de l'UE à venir, l'immigration européenne ralentit entraînant une pénurie de main d'oeuvre.
© CHRISTIAN HARTMANN / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est un phénomène que ne manqueront pas de mettre en avant les partisans du Brexit, et même de préférence d'une version "dure" de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Selon le CIPD (Chartered Institute of Personnel and Development), une association professionnelle réunissant 145.000 travailleurs des ressources humaines, les niveaux de salaire dans le pays ont augmenté. Et pour cette structure, nul doute que c'est bien le Brexit qui en est la cause.

En effet, depuis la confirmation définitive que le Royaume-Uni allait bien quitter l'Union européenne, le nombre d'immigrés d'origine européenne a décliné. Le nombre d'arrivées dans le pays est tombé à son plus bas niveau depuis 2013 selon les derniers chiffres officiels avec seulement 101.000 arrivées nettes en 2017.

Or, cette population qui occupait des emplois moyennement ou peu qualifiés augmentant moins vite que les besoins, le Brexit rendant le pays moins attractif, certains postes peinent à être pourvus. Une étude lancée auprès de 2.000 employeurs a montré que la moitié déclarait des difficultés à trouver des candidats. Conséquences: pour essayer de retenir les personnels en place ou attirer une main d'œuvre qui se raréfie, les entreprises concernées augmentent les salaires.

Lire aussi: Brexit: Borne juge "inacceptable" des routes maritimes excluant les ports français

La question de l'immigration dans les suites du Brexit est l'un des points sensibles de ce que sera un Royaume-Uni hors de l'Union européenne puisque les autorités locales pourront théoriquement rétablir des contrôles stricts aux frontières avec tous les pays européens (et inversement d'ailleurs). Le pays ne fait en outre pas partie de l'espace Schengen.

Les autorités se sont pourtant toujours montrées rassurantes promettant que le Royaume-Uni garderait un système ouvert aux étrangers sous réserve que ceux-ci viennent dans le pays pour y exercer une activité professionnelle. Ils sont visiblement de moins en moins nombreux.

Voir aussi: 

En route pour écrire "Stop Brexit" sur la carte de l'Europe

HSBC rattache des activités européennes vers la France sur fond de Brexit

L'immigration européenne au Royaume-Uni ralentit.

Commentaires

-