Paris : un policier, connu pour violences conjugales, toujours recherché après la mort de sa compagne

Paris : un policier, connu pour violences conjugales, toujours recherché après la mort de sa compagne

Publié le 29/01/2022 à 09:59 - Mise à jour à 12:12
© Geoffroy Van der Hasselt / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Un policier, connu pour violences conjugales, était toujours recherché samedi matin après la découverte du corps de sa compagne sans vie dans un appartement à Paris, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon une source policière, la femme décédée a été découverte dans un appartement du XIXe arrondissement de la capitale vendredi par des policiers, venus alors qu'un de leurs collègues n'avait pas pris son service au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis).

Les circonstances de son décès ne sont pour l'heure pas connues. Selon une source proche de l'enquête, le corps, retrouvé dans la salle de bains, présentait peu de traces et pas de plaie par balle.

L'homme recherché avait fait l'objet en 2019 d'une alternative aux poursuites pour des violences conjugales sur une autre personne, a confirmé une source judiciaire.

Il "avait fait l’objet d’une convocation pour un stage de sensibilisation aux violences conjugales", selon une deuxième source policière.

Une enquête a été ouverte pour "homicide volontaire sur concubin", selon cette source judiciaire. Elle a été confiée au deuxième district de police judiciaire.

L'autopsie de la victime est prévue samedi après-midi.

La femme était née en 1993 et son concubin en 1992, a confirmé cette source.

Selon le profil LinkedIn du suspect, consulté par l'AFP, il est policier depuis 10 ans.

Samedi matin, une voiture de police et deux fonctionnaires montaient la garde devant l'entrée de l'immeuble, un bâtiment récent, a constaté un journaliste de l'AFP.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un policier, connu pour violences conjugales, était toujours recherché samedi matin après la découverte du corps de sa compagne sans vie dans un appartement à Paris

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-