Le variant Booba débarque pour une nouvelle vague de rap rebelle

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Le variant Booba débarque pour une nouvelle vague de rap rebelle

Publié le 13/09/2021 à 15:46
© 2021 TALLAC RECORDS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir
-A +A

Le rappeur Booba n'est pas dupe de la politique sanitaire en cours, et il vient de le faire savoir dans un nouveau morceau fort justement nommé "Variant".

Des commentateurs un peu déçus (ou moqueurs) l’ont fait remarquer : peu de rappeurs français, y compris les coutumiers de la dissidence ou de l’appel à l’émeute, ont pris position contre la politique sanitaire hexagonale. Des confinements aux masques obligatoires en passant par le fascinant passe sanitaire, tout est passé crème.

Quelques exceptions notables tout de même : le marseillais Akhenaton qui s’est positionné publiquement et à plusieurs reprises contre les dérives du gouvernement en matière de « santé publique » ; la rappeuse Keny Arkana, marseillaise également, qui a tiré à boulets rouges sur ce qu’elle qualifie sans hésitation de « dictature sanitaire » ; et le toujours sulfureux Rockin’ Squat (Assassin) avec des morceaux aux textes sans ambiguïté comme ce Big Pharma sorti en juillet : « Cours vite, cours vite, ils veulent te piquer/Covid, Covid, l’info est tronquée. »

Un allié de poids vient de rejoindre ces quelques rebelles en la personne de Booba. Celui qui squatte avec insolence au sommet du rap français depuis vingt ans, a sorti il y a une semaine le morceau Variant dans lequel il attaque avec son style si singulier le récit épidémique officiel. « Ils nous apprennent à n'plus penser, c'est toi et moi face à l'élite » affirme le Duc de Boulogne sur une instru minimaliste et sombre. « J'suis un variant, j'suis un vaillant, j'suis plus Bigard qu'Anne Roumanoff » ou encore « Le satellite qui nous épie, la toile géante qui se déplie / Pleine pandémie, Euro, J.O, et toi, même pas tu te méfies. »

Le morceau Variant cumule déjà plus de deux millions de vues en une semaine. Deux millions de "complotistes" ?

Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"J'suis un variant, j'suis un vaillant"

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-