Grippe : déjà neufs morts, l'épidémie progresse en région

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 17 janvier 2019 - 13:04
Image
Couloir des urgences de l'hôpital de la Timone à Marseille, en 2017
Crédits
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
La grippe a déjà provoqué la mort de neuf personnes et l'épidémie s'intensifie en France.
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
La grippe aurait déjà tué neufs personnes depuis le début de l'épidémie en France. La maladie se propage par ailleurs de plus en plus en France et huit régions sont particulièrement touchées.

L'épidémie de grippe hivernale a peiné à arriver en France mais une majeure partie du pays est  maintenant concernée depuis les début de l'année.

Si l'épidémie s'est au début développée plus lentement qu'à l'accoutumée neuf patients sont déjà décédés depuis la mi-octobre 2018.

Lors de la dernière épidémie, 2.850 personnes étaient décédées après avoir contracté ce virus. Le chiffre était en nette baisse par rapport à l'épidémie 2016-2017.

A voir aussi: Grippe - l'homéopathie est-t-elle efficace pour le traitement ou la prévention?

Il faudra attendre pour savoir si une baisse va encore se faire ressentir pour l'épidémie en cours. Cependant, le nombre de vaccins vendus a été important –il y a d'ailleurs eu une rupture de stock dans tout le pays à la fin de l'année 2018– ce qui augure d'un bilan favorable cette année.

Il est d'ailleurs toujours possible de se faire vacciner par son médecin traitant ou même son pharmacien pour certaines régions. Le vaccin met cependant 15 jours à agir, période pendant laquelle les patients ne sont donc pas protégés.

Le vaccin est en outre particulièrement recommandé pour les personnes dites "à risques" comme les personnes âgées, les jeunes enfants ou encore les patient souffrant de diabète et les femmes enceintes.

De plus pour éviter de contracter la grippe (ou de la transmettre) il faut évidemment observer des règles d'hygiène simples comme se laver régulièrement les mains et éternuer dans son coude.

Pour la semaine du 2 janvier, huit régions ont été classées en phase épidémique. Il s'agit de l'Occitanie, de l'Auvergne-Rhône-Alpes, de la Bourgogne-Franche-Comté, du Grand-Est, des Hauts-de-France, de l'Ile-de-France, de la Nouvelle-Aquitaine et enfin de la Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La Corse, la Bretagne, le Centre-Val-de-Loire et la Normandie sont quant à eux en phase pré-épidémique selon Santé Publique France.

A lire aussi:

Epidémie de grippe: "il est encore temps de se faire vacciner"

Grippe: période d'incubation, symptômes... ce qu'il faut savoir

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.