Deux enfants sur trois mal attachés en voiture

Deux enfants sur trois mal attachés en voiture

Publié le 03/02/2016 à 11:58 - Mise à jour à 12:20
©Jennifer Jacquemart/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une étude publiée mardi, deux tiers des enfants seraient mal attachés en voiture. La plupart du temps, les parents pensent bien faire mais commettent des erreurs qui ne permettent pas aux sièges auto de remplir leur fonction.

Quant il s'agit des enfants en voiture, il y a une frontière entre respecter les règles et garantir leur sécurité. Bien que la majorité des parents prennent la peine d'attacher leurs enfants avec des sièges auto adaptés, beaucoup commettent encore des erreurs ce qui ne permet pas une protection optimale, révèle une étude conjointe du Laboratoire d'accidentologie, de Bébé confort et de l'association Prévention routière.

Selon cette étude, seuls 34% des enfants sont correctement retenus en voiture. Dans 45% des cas, le matériel est adapté mais mal utilisé. Dans 11% des cas, le siège auto n'est pas adapté et 6% des parents commettent en plus des erreurs. Très minoritaire mais plus grave, 4% des enfants ne sont pas du tout retenus.

Pour les plus jeunes enfants, installés dans des sièges auto, l'étude relève de nombreuses approximations dans l'utilisation des harnais, pas assez tendus, vrillés, ou tout simplement l'enfant à les épaules en dehors. Une erreur commune est par exemple de desserrer les harnais lorsque l'enfant est chaudement vêtu et d'oublier ensuite de les resserrer. "Autant de situations qui ne garantissent pas une retenue correcte de l’enfant dans son siège en cas de collision ou de retournement du véhicule".

De même, il n'est pas rare pour les enfants plus âgés, installés dans des rehausseurs, que la ceinture de sécurité ou la sangle ne soient pas correctement installées. "En cas d’accident, il y a risque de lésions thoraciques ou abdominales", précise l'étude. De plus, les erreurs ont tendance à se cumuler puisque l'association en relève plusieurs dans deux tiers des cas. La moitié des erreurs commises sont considérées comme "sérieuses".

L'association Prévention routière appelle donc à des campagnes d'information et de sensibilisation pour rappeler aux parents que même le siège auto le plus perfectionné ne saurait garantir une sécurité optimale lorsque les conditions d'utilisation ne sont pas respectées. De nouvelles réglementations européennes plus strictes devraient également être mises en place en 2016.

En France, 340 enfants sont impliqués chaque semaine dans des accidents de la route.

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans 45% des cas, les parents utilisent le bon matériel pour attacher leurs enfants mais commettent des erreurs d'installation.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-