Grippe : l'homéopathie est-t-elle efficace pour le traitement ou la prévention ?

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 15 janvier 2019 - 12:54
Image
La faculté de médecine de Lille a suspendu son diplôme d'homéopathie pour l'année universitaire 2018-2019 dans "l'attente de la position" de la Haute autorité de santé (HAS) sur cette pratique
Crédits
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Face à la grippe l'homéopathie n'est pas contre-indiquée, mais pas conseillée non plus.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Face à l'épidémie de grippe, certains se tournent vers l'homéopathie. Si les autorités sanitaires préfèrent ne pas recommander ces traitement dont l'efficacité reste l'enjeu de débats, elles ne les déconseillent pas non plus, tout en rappelant que ce n'est pas un "vaccin".

Alors que l'épidémie de grippe arrive, de nombreux Français sont à la recherche d'un traitement ou d'une prévention efficace et beaucoup envisagent de se tourner vers l'homéopathie. Une branche dont l'efficacité fait cependant débat.

Les résultats des études sont contradictoires. La plus citée est celle de l'European Academies Science Advisory Council, (réunion des académies scientifiques des états membres de l'UE) datant de 2017 et qui avait mis en avant "l’absence de preuve solide et reproductible de l’efficacité des produits homéopathiques". Une conclusion résumée en mai dernier par la ministre de la Santé Agnès Buzyn qui jugeait que "l'homéopathie ne peut pas faire de mal".

Voir: Placebo? Inefficace? Dangereuse? L'homéopathie bientôt plus remboursée?

Faute d'une efficacité reconnue, les autorités sanitaires refusent de recommander l'homéopathie comme traitement contre la grippe. Le site de l'Assurance maladie recommande ainsi la réhydratation, le repos et la prise d’antipyrétiques en cas de fièvre: paracétamol, anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène) ou aspirine, en prenant garde aux interactions médicamenteuses.

Le recours à l'homéopathie n'est pas non plus déconseillée. En revanche les autorités mettent en garde contre l'idée qu'elle puisse faire office de "vaccin". Les produits stars en la matière (Influenzinum et Oscillococcinum notamment) sont en effet ceux servant à prévenir les symptômes grippaux. Depuis quelques années s'est développée la croyance en un "vaccin homéopathique" par prise régulière.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait jugé nécessaire de rappeler en 2016 que "ces médicaments homéopathiques ne peuvent être considérés comme des vaccins et se prévaloir de la désignation de «vaccins homéopathiques». Leur utilisation à la place du vaccin anti-grippal constitue une perte de chance, notamment chez les personnes à risque de complications, comme le précise le Conseil supérieur d’hygiène publique de France".

Lire aussi:

Epidémie de grippe: le vaccin sera-t-il efficace cet hiver?

Grippe: période d'incubation, symptômes... ce qu'il faut savoir

"Rien de scientifique" dans l'homéopathie et les médecines alternatives

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.