Les musulmans de France se préparent à célébrer l'Aïd el-Kebir

Les musulmans de France se préparent à célébrer l'Aïd el-Kebir

Publié le 07/08/2019 à 17:28 - Mise à jour à 17:31
© BENJAMIN CREMEL / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La date de l'Aïd el-Kebir tombe cette année dimanche 11 août. Il s'agit de la plus importante fête de l'année dans l'islam, marquée par le sacrifice rituel d'un mouton.

Les musulmans de France et du monde entier s'apprêtent à célébrer la plus importante fête de l'année: l'Aïd el-Kebir ou Aïd al-Adha. Sa date n'est pas fixe en raison du calendrier lunaire utilisé dans l'oslam. Elle tombe en 2019 le dimanche 11 août. Les festivités peuvent durer trois jours.

Au cours de cette fête, la tradition veut qu'un mouton soit sacrifié après la grande prière. Ce geste fait référence à un évènement commun aux trois grandes religions monothéistes: le jour où Abraham (Ibrahim dans l'islam) a accepté de sacrifier son propre fils pour prouver sa foi, avant que Dieu l'arrête et y substitue un agneau.

Voir: Le pape et Mohammed VI prônent la "coexistence pacifique" à Jerusalem

Longtemps, le sacrifice s'effectuait à domicile, mais il est désormais obligatoire de recourir à l'un des abattoirs agréés mis en place par les pouvoirs publics. Afin de faciliter cette opération, les autorités religieuses françaises permettent que le sacrifice ait lieu durant les trois jours de célébration, et pas seulement le premier jour "dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur et des principes religieux qui régissent l’abattage rituel", précise la Mosquée de Paris. Ce qui signifie notamment que l'animal doit être égorgé avec dextérité pour minimiser ses souffrances.

L'Aïd el-Kebir est aussi pour des millions de musulmans l'occasion d'accomplir l'un des cinq piliers de l'islam: le pèlerinage à la Mecque (hajj). Bien qu'il ne soit pas obligatoire pour les fidèles de l'accomplir à cette période, chaque année, une foule impressionnante se presse pour accomplir le rituel de lapidation puis tourner autour de la Kaaba.

Lire aussi:

Des "lignes rouges" sans cesse changeantes en Arabie saoudite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'Aïd el-Kebir est la plus importante fête de l'Islam.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-