Paris: une fresque de "street art" sera décernée pour chaque arrondissement

Paris: une fresque de "street art" sera décernée pour chaque arrondissement

Publié le 09/02/2016 à 18:50 - Mise à jour à 18:55
©RadioVinie/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Après un vote des Parisiens en 2014, chaque arrondissement de la ville de Paris aura une fresque de "street art". Quelques artistes ont déjà été tirés au sort ce mardi à l'Hôtel de Ville.

La ville de Paris aura une fresque de "street art" par arrondissement, dont une partie des artistes ont été tirés au sort ce mardi 9 février à l'Hôtel de Ville. L'initiative découle d'un projet voté par les Parisiens, "Les œuvres d'art investissent la rue", qu'ils avaient choisi de financer grâce au budget participatif 2014.

Le projet "prévoit d’accueillir dans l’espace public des interventions artistiques au bénéfice de tous les Parisiens", selon la mairie. Il a déjà conduit à la restauration de murs peints existants, à l'installation d'une oeuvre pérenne dans le cadre de Nuit Blanche 2015 et à la réalisation d'un premier mur peint par l'artiste Philippe Baudelocque en lien avec l'ouverture de la médiathèque Françoise Sagan (Xe arrondissement).

Un tirage au sort mardi a attribué un arrondissement à dix artistes, Hopare, 2shy, Shaka, Marko93, Da Cruz, Psyckoze, Alex, Zenoy, Astro et Lazoo, dans respectivement les 2e, 3e, 4e, 6e, 7e, 8e, 9e, 10e, 18e et 19e arrondissements. Le tirage au sort des neuf autres arrondissements aura lieu quand la mairie aura trouvé les murs pour les accueillir. "Ce ne sont pas que des murs municipaux", a indiqué Noël Corbin, directeur des affaires culturelles de la ville de Paris, "le critère, c'est un grand espace de visibilité. La procédure peut être longue car on peut avoir besoin de l'accord de la copropriété".

La direction artistique du projet a été confiée à La Place, un centre culturel qui sera inauguré le 5 avril. A cette occasion, sera dévoilée la première fresque réalisée par Noe Two dans le 1er arrondissement. Les autres œuvres pourraient être livrées dès l'été 2016.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La mairie de Paris a accordé plus de places aux graffitis. (Image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-