Métiers de l'information - Dénigrement d'un titre de presse concurrent : vers la fin prochaine de cette violation de la déontologie professionnelle ?

Auteur(s)
Xavier Azalbert, France-Soir
Publié le 04 juillet 2023 - 13:30
Image
balance justice
Crédits
Photo de Tingey Injury Law Firm sur unsplash.com
La décision de justice exécutoire, en faveur de France-Soir, apparemment frappée d’un appel d’après Libération pourrait, comme on dit communément "faire jurisprudence".
Photo de Tingey Injury Law Firm sur unsplash.com

ÉDITO - Va-t-on assister à un mea culpa contraint de tous les médias ? Ces derniers pourraient y être conduits, suite à la condamnation du journal Le Monde à 25 000 euros de dommages et intérêts et 10 000 euros au titre de l'article 700 du Code de procédure civile (remboursement des frais d'avocats et frais d'huissiers), par le Tribunal de commerce de Paris, pour concurrence déloyale opérée par dénigrement envers France-Soir.

En effet, cette décision de justice exécutoire, apparemment frappée d’un appel d’après Libération pourrait, comme on dit communément "faire jurisprudence". C'est-à-dire que ce qu'elle édicte (à savoir que le fait, pour un média, d'en dénigrer un autre, c'est de la concurrence déloyale), sera repris par la justice dans les affaires similaires qu'elle aura à traiter à l'avenir. 

Pourquoi ? Parce qu'en édictant que toute publication d'un organe presse qui en dénigre un autre, matérialise potentiellement une concurrence déloyale qui sera sévèrement réprimée en justice (si, comme Le Monde l'a fait à l'encontre de France-Soir, il y a une réitération multiple d'articles en ce sens, et obligatoirement synonyme alors de campagne de dénigrement), cette décision impose de fait à tous les médias en matière de déontologie journalistique le principe suivant : vérifier en permanence dans toute publication qu'on fait, tant la matérialité des faits qu'on affirme être effective, que l'angle sous lequel on les présente, c'est-à-dire l'avis qu'on donne concernant l'origine, la cause et la portée de ces faits, et les suggestions qu'on formule en tant que conclusions devant en être tirées. 

Mais notez qu'il ne s'agit là en fait que de la transposition dans le cas précis du dénigrement public, de la règle générale que la Charte de Munich a posée, commune à tous les cas quel que soit le sujet, pour tout journaliste, de toujours vérifier l'authenticité des faits dont il fait état, et de les présenter toujours avec la plus grande objectivité possible. Ceci avec un argumentaire le plus précis et accessible qui soit, et à ce titre adapté à ses lecteurs, auditeurs, spectateurs, followers et autres. 

Donc encore une fois bravo et merci aux membres du Tribunal de commerce de Paris qui ont rendu cette décision "historique".  En effet, elle est intervenue au terme de trois années d'une folie médiatique sans précédent dans l'histoire moderne (télévision et internet) s'agissant de l'acharnement dont ont été la cible tous ceux, individus et organes de presse qui se sont opposés à la version officielle, le narratif imposé aux peuples du monde par les gouvernants via des médias subventionnés et sous influence, cette décision est tombée on ne peut davantage à point nommé.

Une décision doublement "de justice" : premièrement par nature, étant donné qu'elle a été rendue par une juridiction publique, et deuxièmement par destination, à savoir qu'en disant qui disait vrai  et qui disait faux, cette décision a rendu justice à ceux qui disaient vrai. France-Soir informe, et ne divulgue pas de fausses informations. À bon entendeur. 

À LIRE AUSSI

Image
stylo
L'éthique et les tocs
ÉDITO - L'éthique est la toque que scientifiques, soignants, journalistes experts et compagnie coiffent quand, fidèles à leur serment et à leurs convictions, ils offic...
02 juillet 2023 - 09:00
Opinions
Image
le bon la brute et le truand
À qui profite le crime  ?
ÉDITO - Voilà en résumé, face à l'actualité, depuis la mort de Nahel et les émeutes consécutives, ce que disent les médias : "Le pays est en feu !" "C'est la guerr...
30 juin 2023 - 17:00
Opinions
Image
balance justice
Le Monde condamné : dire que France-Soir est un "blog" et diffuserait de "fausses informations" constitue un acte de concurrence déloyale par dénigrement
JUSTICE - La concurrence, comme l’information du public, doit être loyale : Le Monde condamné, par le tribunal de commerce, pour concurrence déloyale par dénigrement à...
19 juin 2023 - 17:50
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.