Attentats de Paris : les manifestations interdites en Ile-de-France

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 novembre 2015 - 14:42
Image
Un policier et des fleurs  devant le bar Le Carillon, visé par les attentats du 13 novembre 2015.
Crédits
©Christian Hartmann/Reuters
Les rassemblement sur la voie publiques sont interdits en Ile-de-France jusqu'au jeudi 19.
©Christian Hartmann/Reuters
Des manifestations citoyennes ont été organisées dans toute la France ce samedi en réaction aux attentats de Paris. Elles sont cependant interdites en Ile-de-France pour des raisons évidentes de sécurité.

Au lendemain des attentats de Paris et de Saint-Denis, de nombreux Français ont déjà l'intention de montrer leur unité et leur solidarité à l'égard des victimes et de leurs proches. Des rassemblements citoyens avaient déjà débuté ce samedi à la mi-journée ou étaient planifiés pour les journées de ce samedi et de dimanche. Cela aux quatre coins de la France. Une mobilisation qui rappelle bien sûr la forte mobilisation au soir des attentats de Charlie Hebdo le 7 janvier, puis le 11 janvier.

Toutefois, certaines de ces manifestations pourraient être interdites pour des raisons de sécurité. Déjà, les rassemblement sur la voie publique ont été interdits en Ile-de-France, et ce jusqu'au jeudi 19.

La Préfecture a pris cette décision "considérant que les rassemblements de personnes sur la voie publique sont de nature à constituer, dans un contexte de menace élevée, une cible potentielle pour des actes de nature terroriste". Pour ce qui est des rassemblement dans les lieux privés, elle "recommande aux organisateurs de rassemblements (...) de les différer ou de renforcer les mesures de sécurité, notamment en matière de contrôle d'accès et de filtrage, aux entrées de ces établissements, s'ils décident de les maintenir sous leur responsabilité".

En plus du risque élevé, cette interdiction doit permettre de limiter la dispersion des forces de sécurité qui ont déjà fort à faire en région parisienne. Cette interdiction a été rendue possible par la prise par le président de la République d'un décret instaurant l'état d'urgence dans tous le pays. Une mesure qui, en cas de circonstances exceptionnelles, permet à l'Etat de réduire certaines libertés. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Stade France Policiers
Attentats de Paris : écoles et salles de spectacle fermées ce samedi en Ile-de-France
Etat d'urgence dans tout le pays, écoles et salles de spectacle fermées en Ile-de-France, rétablissement des contrôles aux frontières: ce sont les mesures d'urgence an...
14 novembre 2015 - 03:01
Politique
Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Bataclan Cordon Police
Attentats de Paris : les pouvoirs publics recommandent aux Parisiens de ne pas sortir
Dans les heures qui ont suivi la vague d'attentats à Paris et près du Stade de France, les pouvoirs publics ont recommandé aux Parisiens de ne pas sortir de chez eux d...
14 novembre 2015 - 05:15
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.