Covid-19 : vers une nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Covid-19 : vers une nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Publié le 07/01/2021 à 10:28
© NICOLAS TUCAT / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Un projet de loi sera présenté la semaine prochaine en conseil des ministres, incluant une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin et du régime transitoire jusqu’au 31 décembre. 
 
L’information dévoilée mercredi par Libération, sur la foi de sources gouvernementales, devrait être confirmée par Jean Castex ce jeudi soir, lors de sa conférence de presse.
 
Il s’agira donc de demander au parlement de repousser l’état d’urgence sanitaire, qui doit prendre fin le 16 février, à début juin. Ce n’est pas tout, puisque la fin du régime transitoire de sortie d’état d’urgence, devrait être reportée du 1er avril au 31 décembre. Autrement dit, dans un an !
 
Mesures restrictives 
 
Instauré par la loi du 23 mars 2020 et introduit dans le Code de la santé publique, l’état d’urgence sanitaire, « mesure exceptionnelle », permet au gouvernement de décider par décret de restrictions sur la liberté d’aller et venir (jusqu’au confinement), la liberté d’entreprendre, la liberté de réunion.
 
Il autorise également la réquisition de biens et de services jugés nécessaires et des mesures de contrôle des prix. 
 
Quant au régime transitoire de sortie de l’état d’urgence, il accorde au premier ministre et aux préfets la possibilité d'imposer des mesures, telles que l'obligation de port du masque, des couvre-feux locaux ou la fermeture d’établissements recevant du public. 
 
Autant de restrictions que l’exécutif souhaitait (et souhaite toujours) graver dans le marbre avec son projet de loi « instituant un régime pérenne de gestion des crises sanitaires » déposé le 21 décembre, reporté de plusieurs mois dès le lendemain face à la polémique déclenchée. 
 
Un vote rapidement
 
Instauré le 23 mars 2020, initialement pour un mois, l’état d’urgence sanitaire avait été prolongé jusqu’au 10 juillet (et même jusqu’au 17 septembre pour la Guyane et Mayotte). Il est de nouveau entré en vigueur le 17 octobre, avant d’être une nouvelle fois repoussé au 16 février de cette année. 
 
Nous voilà donc manifestement repartis pour un tour, et le gouvernement doit faire vite. La prochaine session parlementaire s’ouvre le 12 janvier. 
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean Castex déposera le projet de loi dès la semaine prochaine

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-